Fugu - Fugu 1

23/05/2001, par Guillaume Sautereau | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

FUGU - Fugu 1
(Ici D'Ailleurs / Virgin)
 
FUGU - Fugu 1L'entreprise de conquète globale de nos platines opérée par le label Ici d'Ailleurs depuis le début de l'année à l'aide de disques de rêve (Married Monk, Bed, Yann Tiersen, Amor Belhom Duo... n'en jetez plus) culminera finalement avec le premier album du mystérieux Fugu, que l'on attendait depuis bien longtemps.

Les maniaques de Pop sixties, dont je suis, y croiseront des revenants sympathiques, comme Emitt Rhodes, les Zombies, Brian Wilson, Left Banke, les Beatles, ou plus récents, Cardinal... sans que la musique du nancéen ait le moins du monde à rougir de la comparaison. C'est déjà rare, c'est déjà beaucoup, mais si cet album n'était qu'une reproduction méticuleuse des miniatures pop d'antan, il lasserait vite... il suffit à Medhi de déballer quelques titres d'exception, sur lesquels il se détache davantage du moule pop sixties, pour qu'on accède illico à une sorte de petit cocon tressé de mélodies soyeuses, d'arrangements impéc et de choeurs divins. D'emblée, "The Best Of Us" est très près des sommets atteints par les Beach Boys et les Zombies de "Care of Cell 44". Bien sûr, on pourrait trouver ça vain, sans intérêt, vaine redite et tentative passéiste, et préférer écouter de l'electro-post-rock d'un air concerné... et puis non, c'est génial, parce qu'il y a là dedans l'humble perfection, l'intelligence discrète et la légèreté inusable qui font défaut à la plupart des essais du genre. Petites concessions à la "modernité", ces fins en boucles insaisissables à la High Llamas, ou le petit côté Stereolabesque de "Au Départ" (le seul titre chanté en Français, qu'on croirait interprété par une Laetitia Sadier au masculin).

Mention très spéciale au dernier titre... l'indispensable "Pianolyre", monument à lui tout seul, qui démarre comme la Bande Originale des épiques aventures de Oui-Oui, un Oui-Oui qui finirait sa nuit douilletement lové dans les bras d'une princesse asiatique.

S'il était sorti il y a trente-quatre ans, cet album serait maintenant un de ces classiques cachés dont on guette les rééditions chez Rhino. Aujourd'hui, il est pour nous, pas pour nos parents. A vous de ne pas le laisser passer.

Guillaume

-
The Best Of Us
Grand Celesta
Sol Y Sombra
Variations Fitzwilliam
Triple Bass
Vibrafox
Oua Oua
Ondulations
Monocorde
Baragan
Tsimbalon
-
Au Départ
Meanwhile
Clavipuck
Angel Fair With Golden Hair
Pianolyre

Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals