Great Lake Swimmers : explication de texte

28/03/2009, par David Dufeu | Autre chose |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

Pour patienter avant la sortie de "Lost Channels", superbe quatrième album des Canadiens, sans doute l'un des sommets de l'année (mais ça n'engage que moi), Tony Dekker, aux manettes comme toujours, explicite son goût pour les textures sonores, derrière une simplicité apparente (une guitare, trois quatre accords) ; ensuite il joue "Everything Is Moving So Fast", une des petites perles qui émaillent l'album.


les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals
»» toutes les interviews