Jad Wio - Sex Magik : Histoire de Lilith Von Sirius

12/11/2007, par Frédéric Antona | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

JAD WIO - Sex Magik : Histoire de Lilith Von Sirius
(Discograph) [site] - acheter ce disque

JAD WIO - Sex Magik : Histoire De Lilith Von Sirius Ça fait du bien d'entendre ça. Après un retour discographique quelque peu décevant en 2005 avec le très inégal "Nu Cle Air Pop", Jad Wio retrouve sur ce "Sex Magik" cette puissance de feu glam-rock qui classe le groupe comme un des plus passionnants de la scène française depuis plus de vingt ans. Après une décennie 90 particulièrement réussie - évoquons juste pour nous en convaincre le superbe "Fleur de métal", produit par Bertrand Burgalat, ou encore le concept album "Monstre-toi" - Jad Wio revient à l'essentiel. Tout d'abord à la formule duo, puisque l'album fut élaboré par le binôme originel Bortek / Kbye, et mixé au studio Garage, lieu historique du groupe, qui y enregistra ses premiers albums. Mais l'album marque surtout un retour à cette évidence mélodique qui constitue en quelque sorte la griffe musicale du groupe, cette capacité à donner à des textes sulfureux un habillage mélodique impeccable (Souvenons-nous de la merveilleuse "Ophélie", chanson dans laquelle l'histoire une call-girl zoophile est contée sur une des plus formidables lignes de guitare jamais entendues !). La première chose qui frappe l'oreille sur ce nouvel album est la qualité de la production, le son énorme du premier titre. Mixé par Christophe Schwob en personne, "Das Ist.." dévoile un mur de guitares électriques, qui foncent tout droit devant elles, à la Nine Inch Nails, un orgue qui renforce la dimension gothique du morceau, tandis que Bortek, à la manière du Gainsbourg de "Histoire de Melody Nelson", fait les présentations avec le spectre qui va hanter tout cet album. Car "Sex Magik" est un album thématique, qui relate l'histoire de Diane Orlow, aka Lilith Von Sirius, morte en 1997 à l'âge de 26 ans, et qui avait posé le dérèglement des sens rimbaldien comme le fondement même de son existence. Le mot d'ordre est ici clairement sexuel, la vie de l'héroïne tournant autour de cette idée comme une véritable quête existentielle. Il n'y avait quasiment que Jad Wio pour traiter avec élégance ce type de thématique, Bortek, en grand admirateur des décadents français et de Pierre Molinier, parvient à donner une dimension poétique aux aspects sordides de l'existence de "Mademoiselle D", l'enveloppant ainsi d'un voile de mystère et de pudeur. Vous ai-je parlé de la guitare de Kbye ? Un vrai bonheur, comme toujours, de voir ce fou de Keith Richards décocher des riffs imparables ("Les habitudes n'existent pas", "Aiwass") ou partir dans des envolées hendrixiennes. Bortek a toujours ce ton envoûtant, et est en très grande forme vocale ("Sauvage"). Le groupe sait ralentir par instant le tempo, comme sur "La monnaie vivante", bouleversante. Un groupe tel que Jad Wio doit exister, faisant éclater l'hypocrisie sexuelle en morceaux, et défendant une culture underground déviante, lettrée et classe.
"Sex Magik" est sans conteste le meilleur album du groupe depuis "Fleur de métal".

Frédéric Antona

Das Ist...
Les habitudes n'existent pas
Aiwass
Sauvage
Je déconne
La monnaie vivante
Mademoiselle D
Avalanches
Loups
Barbèlô
Sans début ni fin
666 Magik
... L'histoire



Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals
»» toutes les interviews