Jessica Lea Mayfield - With Blasphemy So Heartfelt

17/02/2009, par Judicaël Dacosta | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

JESSICA LEA MAYFIELD - With Blasphemy So Heartfelt
(Munich Records / Nocturne) [site] - acheter ce disque

JESSICA LEA MAYFIELD - With Blasphemy So HeartfeltUne famille de musiciens, un trip en bus à travers les Etats-Unis dans son enfance et de belles rencontres. Avec ces quelques éléments, on découvre Jessica Lea Mayfield, qui est à la musique ce que l'héroïne de "Little Miss Sunshine" est au concours de beauté. A l'heure où les plus précoces ont goûté aux joies du club Mickey et aux conséquences dépressives d'un succès immérité, la demoiselle ici présente écrivait un premier album avec pour inspiration principale les Foo Fighters. Son frère lui a appris les bases de la guitare et c'est dans la chambre de celui-ci qu'ils enregistrent ce premier album. Cent exemplaires sont pressés. L'un deux tombe entre les mains de Dan Auerbach (The Black Keys). Il aime, la contact via myspace. Ils se rencontrent, enregistrent huit chansons le premier jour, dans le studio de Dan à Akron.
La collaboration se poursuit au retour de tournée de Dan et l'album "With Blasphemy So Heartfelt" prend forme. A la fois douce et empreinte d'une grande douleur, la voix de Jessica porte les compositions avec d'autant plus de force qu'à la production, Dan a choisi de laisser très souvent la voix brute, sans effet parasite. Seuls quelques cœurs sont parfois là pour doubler les refrains. "Kiss Me Again" ouvre délicatement le disque avec une arrivée progressive de la batterie et un solo de guitare électrique très en arrière, qui pose les bases des arrangements à suivre sur les autres morceaux. On se laisse bercer par la douceur d'une chanson soyeuse tel que "We've Never Lied", sur laquelle basse, batterie et banjo n'ont jamais été si discrets et utilisés avec parcimonie. Parfaite manière de mettre en valeur la qualité des compositions de la demoiselle.
Dan a joué d'une tripoté d'instrument pendant l'enregistrement (xylophone, orgue, batterie, banjo...) mais c'est quand il prend sa guitare électrique que l'alchimie opère le mieux. Sur "Bible Days", le riff électrique ouvre le morceau en fade in et il est rejoint par la guitare folk de Jessica en un instant, laissant cette dernière faire preuve d'une grande maturité vocale. Même si le thème des chansons est récurrent et la plume encore un peu jeune, Jessica Lea Mayfield sera à n'en pas douter l'une des révélations de l'année.

Judicaël

Kiss Me Again
For Today
I Can't Lie to You, Love
We've Never Lied
I'm Not Lonely Anymore
Hold You Close
Call Me - juste voix guitare sèche
Greater Heights
The One That I Love Best
Bible Days
Is This Love?
You've Won Me Over

Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals
»» toutes les interviews