Karl Jannuska - Liberating Vines

29/09/2004, par David Larre | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

KARL JANNUSKA - Liberating Vines
(Effendi / Abeille)

KARL JANNUSKA - Liberating VinesNé dans le Manitoba (Canada), installé à Paris depuis quelques années, circulant en France dans le sillage de musiciens de jazz consacrés ou prometteurs (Lee Konitz, François Théberge, Vincent Bourgeyx), Karl Jannuska a retrouvé le chemin du pays natal pour achever son premier album. Enregistré à Montréal avec une équipe de collaborateurs proches, "Liberating Vines" témoigne d'une richesse d'inspirations et de tonalités enviables. Sur des bases rythmiques empruntées à la musique brésilienne (Caetano Veloso, Vinicius Cantuaria) ou pygmée ("Aka", "c'est son tube", ont dit certains), ses compositions étonnent par la diversité de climats et de couleurs qu'elles fondent dans un ensemble harmonieux ; loin du disque essentiellement rythmique qu'on pourrait attendre d'un batteur, les morceaux donnent aussi toute leur place aux mélodies, aux interventions des cuivres (particulièrement suaves et enjôleurs, notamment sur "Aka" et "Leaving Yverdon"), ou parfois au piano (John Sadowy) sans jamais tomber dans la virtuosité instrumentale ou l'improvisation débridée. Les amateurs du jazz live et brut s'en plaindraient peut-être ; mon oreille formée à la pop, et plus ouverte à Miles Davis et à la bossa-nova qu'au free jazz, ne peut que s'en réjouir. Il ne faut tout de même pas craindre d'emprunter avec ce disque l'autoroute du jazz sirupeux et aseptisé que nous servent trop souvent les radios généralistes (vous reconnaissez quelqu'un ?), car les compositions prennent aussi le risque de l'expérimentation rythmique et de la dissonance ("Meshugah", "DVX - 80 X", ou comment évoquer en musique un costume de robot), avec pas mal d'humour et d'intelligence. Si, comme l'indique le titre, vous imaginez que les volutes de jazz peuvent être des liens libérateurs, n'hésitez pas à tenter l'expérience.

David

Late Morning
Liberating Vines
Aka
Leaving Yverdon
Meshugah
DVX - 80 X
Little Player
Nickel Days
Grover's Corners Eternal
Diamond In The Rough
Edible Sculptures
Less



Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals
»» toutes les interviews