Maria Taylor - Lynn Teeter Flower

21/05/2007, par Christophe Dufeu | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

MARIA TAYLOR - Lynn Teeter Flower
(Saddle Creek / PIAS) [site] - acheter ce disque

MARIA TAYLOR - Lynn Teeter FlowerLe label Saddle Creek peut se vanter d'être une sacrée pépinière de surdoués : Connor Oberst (Bright Eyes), Andy LeMaster (Now It's Overhead) en sont d'excellents exemples. Il serait cependant dommage (et injuste) d'oublier leurs petites soeurs d'Azure Ray, Orenda Fink et Maria Taylor, cette dernière possédant un sens de la mélodie qui n'a pas grand chose à envier à ses collègues. Son dernier album "Lynn Teeter Flower" en est une parfaite illustration : à commencer par "Good Start", titre qui démontre brillamment l'efficacité de la méthode Coué avec sa mélodie en clair obscur et sa batterie au galop. Et par la suite, combien de titres sont des tubes potentiels ? "Clean Getaway", ballade crève-coeur, assurément ; "Smile and Wave" et ses claviers façon harmonium ainsi que "Replay" avec sa mélodie irrésistible et son piano bastringue ; "Irish Goodbye", un poil plus acide, pourquoi pas ? Tout comme "My Own Fault", le morceau le plus tendu de l'album - très proche par ailleurs de ce que fait Now It's Overhead sur "Dark Light Daybreak". Plus folk, la "Ballad of Sean Foley" coécrite et interprétée avec Conor Oberst peut largement faire l'affaire également. Reprenons les comptes : sept tubes potentiels sur dix morceaux si l'on exclut la minute de rigolade finale qui donne son titre à l'album. Les autres titres, un peu plus faibles, ne sont pas franchement ridicules : moins pop dans la forme, ils pourraient se rapprocher d'un rock FM de plutôt bonne qualité. On pourrait juste, pour pinailler un peu, attendre de Maria Taylor (et d'Andy LeMaster - entre autres - aux manettes) une production un peu plus étoffée : les choeurs bubblegum ont leur charme, certes, mais on se dit parfois qu'avec un Dave Fridmann ou un Mark Linkous derrière la console, cet album passerait du statut d'excellente confiserie à celui de chef-d'œuvre de la gastronomie musicale.

Christophe Dufeu

Good Start
Clean Getaway
Smile and Wave
No Stars
Replay
Small Part of Me
Irish Goodbye
My Own Fault
Ballad of Sean Foley
Lost Time
Lynn Teeter Flower


Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals