Pink Mountaintops - Outside Love

03/06/2009, par Christophe Dufeu | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

PINK MOUNTAINTOPS - Outside Love
(Jagjaguwar / Differ-Ant) [site] - acheter ce disque

PINK MOUNTAINTOPS - Outside LoveSans vouloir verser dans un manichéisme musical hors de propos et quelles que soient leurs autres qualités, on peut considérer qu'il y a deux types de disques : ceux dans lesquels on peut picorer une chanson ou deux, appuyer sur pause, revenir quelques heures ou minutes plus tard et reprendre son écoute sans que cela ne pose de problème particulier. Et ceux pour lesquels il faut se préparer : se réserver une plage de 45mn, mettre un casque sur les oreilles pour s'isoler du monde et se plonger dans le bain musical. C'est dans cette dernière catégorie que l'on peut placer ce "Outside Love" des Canadiens de Pink Mountaintops. Finalement, c'est un peu comme se baigner dans la Manche : au début, on hésite un peu, on se sent frileux, on n'est pas forcément de l'humeur adéquate et puis, une fois que l'on est dedans, on est le plus heureux des hommes.

L'eau fraîche de la Manche, sur ce disque, c'est ce mur du son à mi-chemin entre The Jesus and Mary Chain et la galaxie Constellation qui habille bon nombre des compositions de Stephen McBean ; car sous ce vernis assez rock, on a finalement affaire à un disque folk presque traditionnel (assez proche de ce que l'on peut entendre par exemple sur le récent "Divide & Conquer" de Vandaveer) avec en prime une indolence bienvenue, des percussions souvent... percutantes et une bonne louche de psychédélisme. Et quelques morceaux magnifiques comme "While We Were Dreaming" ou "Outside Love". Tous les titres ne sont pas aussi prenants mais il faut bien dire que les compositions de McBean tiennent tout de même très bien la route et que les voix des protagonistes (McBean lui-même donc, très souvent accompagné de délicieuses jeunes femmes - Jesse Sykes, Ashley Webber mais aussi Sophie Trudeau de Silver Mt Zion) permettent de rendre cette belle mayonnaise encore plus onctueuse.

"Outside Love" est donc un album dans lequel il faut prendre le temps de se plonger pour l'apprécier pleinement ; l'eau de la Manche a parfois des vertues vivifiantes insoupçonnées. C'est tout de même plus sympa que de se baigner dans la Méditerrannée, non ?

Christophe Dufeu


A lire également, sur Pink Mountaintops :
la chronique de "Axis of Evol" (2006)


Axis: Thrones of Love
Execution
While We Were Dreaming
Vampire
Holiday
Come Down
Outside Love
And I Thank You
Gayest of Sunbeams
Closer to Heaven

 

Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals
»» toutes les interviews