Radioinactive & Antimc - Free Kamal

18/08/2004, par Sylvain Bertot | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

RADIOINACTIVE & ANTIMC - Free Kamal
(Mush Records)

RADIOINACTIVE & ANTIMC - Free KamalLe voici, c'est lui, il arrive enfin, le disque West Coast Underground qui va tout dévaster sur son passage. Ce ne sont pas les hits et les tueries qui ont manqué jusqu'ici chez nos braves rappeurs des tréfonds californiens. Après dix ans et plus d'activité, ils en ont à revendre, ils ont de quoi remplir des cartons de compiles, des dizaines de juke-boxes. Mais jusqu'ici, en bons rappeurs bavards, en artistes qui n'ont jamais compris ce que le mot "album" signifie depuis le milieu des 60's, ils avaient tout fondu et confondu dans une discographie aussi abondante que délirante qu'exagérément étoffée, remplie de scories, d'anomalies, quelquefois pleine de beats honteux. Cette fois pourtant, tout change.

Que l'on s'entende bien, que l'on nuance, que l'on précise le propos. Free Kamal n'est pas le premier chef d'oeuvre issu de l'insondable et considérable scène californienne post Project Blowed et post Log Cabin. Il n'occupe même pas le haut du panier. Loin, loin, très loin s'en faut. Mais jamais ce hip hop là n'a sonné aussi accrocheur, jamais il n'a été aussi accessible. Vous aviez eu du mal, à tort, avec les disques précédents de Radioinactive, un Pyramidi trop zarb, un Fo Tractor trop lo-fi ? Vous aviez remarqué, à raison, que seul un tiers de "The Weather" tenait la distance. Tout plein qu'il est du emceeing en format libre de Radio et des beats catchy d'Antimc, Free Kamal vous offre l'occasion unique de réviser votre jugement. Ce disque-là, vous pouvez le passer sans crainte à votre grand-mère, il se peut même qu'elle adore ça. Ce rap là, il est vrai, tout virtuose qu'il sait se montrer, n'est pas toujours tout à fait rap non plus. Il est hors-genre, il est pop, il est bien, il est Radioinactive.

Le voici, c'est lui, il arrive enfin, le disque West Coast Underground qui va tout dévaster. Ou qui pourrait. Ou qui devrait. Si seulement il disposait de la couverture qu'un artiste comme Radio mérite. Allez, faites un effort, procurez-vous ce disque tout juste trouvable en France. Ne passez pas à côté de la basse bondissante de "Movin' Truck", des chants suaves de "With Light Within", du reggae très police and thieves de "First World Justice System", d'arabesques venues rappeler l'origine égyptienne du MC (le superbe "Magnets"), de la guitare acoustique endiablée de "Stop Me Equals Death", du synthé de "Running with Scissors", d'un "Folding Dirty Laundry" irrésistible qui sonne très british, de tous ces beats aussi fous que le emceeing du principal acteur de ce cirque. Ne vous privez pas de la joie de découvrir Kamal Humphrey de Iruretagoyena libre de toute règle et de toute contrainte.

Sylvain

With Light Within
Chop Chop
Movin' Truck
First World Justice System
The Weight of Secrets
Citrus
Stop Me Equals Death
Running With Scissors
The Physics of my Success
Dinosaur Eggs
Folding Dirty Laundry
Magnets

Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals