Richard Lewis - Concert secret au Septième Ciel, samedi 6 septembre, Paris

10/09/2008, par Christophe Dufeu | Concerts |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

RICHARD LEWIS - Concert Secret Au Septième Ciel, Samedi 6 Septembre, Paris

Ça a commencé à peu près comme ça : un mail, un SMS, un rendez-vous secret dans Paris à deux pas d'un accident de scooter, un petite ballade dans le XVIIIème arrondissement et une montée au Septième Ciel. Quelques minutes plus tôt, des gouttes de pluie étaient à peine parvenues à ternir le bel enthousiasme que nous offrait la perspective de ce concert entre ciel et terre ; et fort heureusement, les gouttes n'allaient pas revenir. Les gagnants du concours ont apporté une bouteille ou de quoi grignoter, ont mis leur belle chemise rouge à carreaux et chacun fait connaissance autour d'un verre en attendant le concert.

Richard Lewis

Vers 21H30, Richard Lewis, accompagné de ses deux musiciennes (Aude Petras à l'accordéon et Chloé Dunn au violon) empoigne sa guitare et s'installe sur la terrasse du Septième Ciel, devant une trentaine de personnes avec, en toile de fond, le Sacré-Cœur illuminé. Il enchaîne alors les morceaux délicats, en anglais et en français, les ponctuant de traits d'humour ("c'est un truc très anglais de venir faire un concert comme ça dans le froid") et de rasades qui réchauffent. Les chansons oscillent entre tradition anglaise (Richard reprendra le standard "Sing Ivy") et chanson française (avec, sur certains morceaux, Aude Petras au chant), entre un folk soyeux dont la voix fait penser à celle de Stuart Staples et des arrangements virevoltants qui évoquent l'hexagonal Yann Tiersen.

Richard Lewis

Seule la voix du chanteur est amplifiée et l'équilibre des trois musiciens est parfait. Les chansons de Richard Lewis font la part belle aux "relations tordues" (sic) qui figurent (notamment) sur son dernier album, "Postcard", au travers de titres comme "La Chanson d'antan", "L'Autre Bout du monde", "Vers St Rémy" ou "La Valse des bas quartiers". A quelques centimètres des musiciens, on surprend de beaux signes de complicité (un coup d'oeil fugace, un sourire malicieux, ...) et on perçoit le plaisir que les trois musiciens ont à jouer ensemble. Difficile, dans cette atmosphère chaleureuse et conviviale, de ne pas en éprouver autant.

Aude Petras      Chloe Dunn

Christophe Dufeu, avec la collaboration de Silvio et de Guillaume.

Un grand merci à Richard Lewis et à nos hôtes du Septième Ciel.

A lire également, sur Richard Lewis :
Le track-by-track de "Postcard"
et encore :
Site web de Richard Lewis
Page MySpace de Richard Lewis

 

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals
»» toutes les interviews