Robert Pollard - From a Compound Eye

30/03/2006, par Christophe Dufeu | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

ROBERT POLLARD - From A Compound Eye
(Must Destroy Music) [site] - acheter ce disque

ROBERT POLLARD - From A Compound Eye Je dois bien avouer mon scepticisme à la réception de cet album de Robert Pollard : 70 minutes, 26 titres - de quoi faire froid dans le dos quand on aime la concision, la musique qui ne se vend pas au poids comme la bidoche et les albums ne dépassant pas les trois quarts d'heure ! Certes, Pollard a la réputation d'être prolifique mais ne risque-t-on pas l'indigestion avec une telle dose ? Et bien, non, l'ex-leader de Guided by Voices, avec une bonne majorité de titres ne dépassant pas les 2mn30 parvient à tenir la longueur et à tenir l'auditeur en haleine avec des morceaux qui revisitent tout le rock - et en particulier le rock britannique - de ces quarante dernières années. On peut d'ailleurs jouer au jeu des références et retrouver au rayon pop le Bowie millésimé 70's sur "Field Jacket Blues", le Pink Floyd de Barrett sur "Dancing Girls and Dancing Men" ou "I'm a Strong Lion" ; côté rock, la grandiloquence des Who sur "Conqueror of the Moon" ou des reflets de My Bloody Valentine sur "Blessed in an Open Head" - on pourrait aussi citer The Jam, et pour changer un peu de continent Lou Reed, Sonic Youth ou des choses un peu plus folk comme R.E.M. En bref, la connaissance encyclopédique de Pollard se retrouve ici incorporée dans des morceaux énergiques tantôt punk, tantôt pop, à la production parfois un peu approximative mais comme le chanteur a presque inventé la lo-fi tendance électrique avec son ancien groupe, je pense qu'on peut lui pardonner. Et, en s'aventurant un peu plus avant dans cet album riche et touffu, on pourra remarquer les mélodies impeccables qui accompagnent chaque chanson. Au final, on assiste en un peu plus d'une heure à un cours magistral - mais extrêmement pragmatique et bien peu scolaire - sur ce que le rock nous a réservé de mieux durant quatre décennies, un cours délivré par l'un de ses plus passionnants professeurs...

Christophe Dufeu

Gold
Field Jacket Blues
Dancing Girls and Dancing Men
Flowering Orphan
Right Thing
U.S. Mustard Company
Numbered Head
I'm a Widow
Fresh Threats @ Salad Shooters and Zip Guns
Kick Me and Cancel
Other Dogs Remain
Kensington Cradle
Love Is Stronger Than Witchcraft
Hammer in Your Eyes
50 Year Old Baby
I Surround You Naked
Cock of the Rainbow
Conqueror of the Moon
Blessed in an Open Head
Boy in Motion
Denied
Lightshow
I'm a Strong Lion
Payment for the Babies
Kingdom Without
Recovering


les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals
»» toutes les interviews