Si Emily plaît à Kim...

22/08/2007, par | Autre chose |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

Le nom de Kim Fahy ne dira sans doute rien à la plupart des lecteurs de ce post. Pourtant, quand sortit de nulle part le premier album des Mabuses (son faux groupe), en 1991, nous crûmes bien tenir là un petit génie de la pop option bizarre, chantant des histoires tordues sur des mélodies ébouriffantes. Un deuxième album suivit, moins inspiré et surproduit, ainsi qu'un disque confidentiel enregistré avec le fameux producteur Kramer sous le nom d'Egomaniacs, puis plus rien, ou presque. Pour voir et/ou entendre Kim Fahy, il fallait regarder les films de Bertrand Bonello (un titre des Mabuses, tiré d'un album inédit, dans "Tiresia"), ou... la télévision. On a en effet retrouvé le musicien il y a quelques années dans une émission d'Arte (l'excellent magazine de curiosités visuelles "Die Nacht", si notre mémoire est bonne), où il accompagnait anonymement à la basse son ami Jipé Nataf, ex-Innocents. Hier, après minuit, nouvelle émission musicale d'Arte dans le cadre de leur programmation "Summer of love", et nouvelle apparition surprise de Fahy, au premier plan cette fois-ci, avec Nataf dans le fond, arc-bouté sur sa guitare. Principe : des artistes plus ou moins connus (M, Spleen, Katerine, Piers Faccini...) reprennent des classiques de 1967. Kim Fahy a choisi "See Emily Play", l'un des premiers titres de Pink Floyd, dont le psychédélisme très anglais, façon "nursery rhymes", l'a sans doute beaucoup influencé à l'époque des Mabuses. Il porte une chemise blanche boutonnée jusqu'en haut, à la David Lynch, une veste et un béret noirs, et fixe l'objectif avec un air indéfinissable, vaguement menaçant. La reprise (avec des choeurs qui rappellent le "Desiree" de The Left Banke) est un peu anecdotique, mais qu'importe : sa présence dans le poste, totalement incongrue (un quasi inconnu, sans contrat depuis des lustres, hors de toute promo), a quelque chose de miraculeux. On attend désormais, sans trop y croire, un vrai retour au premier plan. Le site officiel des Mabuses, avec plein d'animations rigolotes. Pour écouter des morceaux inédits, cliquez sur le transistor posé au centre de la table, sur la homepage.

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals