Singles - Crash Action, Greg Weeks, Hidden Cameras

26/02/2003, par Refau | Singles en bref |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

SINGLES - par Inês, Refau et Fred

CRASH ACTION - Escape HatchCRASH ACTION - Escape Hatch
(Stranded Recordings) [site]

Crash Action est un duo formé du belge Pierre Doutreligne et de l'australienne Jay Carlisle. C'est toutefois à Londres que tout se passe puisque les deux protagonistes s'y rencontrent et enregistrent cet EP, "Escape hatch" en janvier 2002 sur leur propre label, "Stranded recordings", et produit par Alan Whyte (pour ceux qui l'igorent encore, guitariste de Morrissey himself).
Pas étonnant car le rythme et les riffs saturés à point rappelent volontiers les arpèges sautillants d'un Johnny Marr et de ses Smiths, tandis que la voix se rapproche de celle de Deborah Harry par son caractère. Le meilleur titre est surement "Jay doesn't live here anymore", chanson autobiographique d'un entrain imparable, alliant mélodies volubiles et complexes et voix pure et expressive. Le tout forme un Ep entrainant et prometteur. On attend la suite. (Inês)

GREG WEEKS - Slightly WestGREG WEEKS - Slightly West
(Acuarela Discos / Poplane)

Pochette pré-coïtale pour EP post-folk, Greg Weeks n'est pas du genre à laisser ses pochettes au hasard - souvenez-vous de celle de "Awake Like Sleep", digne de Fargo. Comme souvent, les compositions du monsieur sont posées sur des nappes de synthés torturés et hélas sur-mixés sur cet opus, ce qui vient ternir le charme du splendide morceau "Slighty West". Malgré quelques maladresses de production, cette poignée de titres exerce un indéniable pouvoir de séduction en nous plongeant dans une sorte de magma fait de guitare (folk ou électrique), de batterie monotone et de synthé au sein duquel nagent des voix légères et en décalage avec cette musique oppressante. Poussé ici à l'extrême, ce qui fait la singularité du son de Greg Weeks, le synthé obsessif, interdit à ce disque les félicitations et le condamne au tableau d'honneur.

HIDDEN CAMERAS - Ban Marriage EPHIDDEN CAMERAS - Ban Marriage EP 
(Rough Trade / PIAS)

Attention, champions ! Voici les Hidden Cameras, descendants directs et géniaux des non moins bons R.E.M. et Echo & The Bunnymen. Et, une fois n'est pas coutume, les rejetons ne sont pas pris d'une irrémédiable velléité parricide oeudipienne. Non, définitivement non, il n'est pas question sur ce "Ban Marriage EP" de décalcomanie cannibale mais bel et bien de relecture intelligente et d'hommage frais et transportant à des aïeuls (sûrement) adulés. En 4 chansons époustouflantes, nos poulains revisitent la discothèque de leur ainés avec une alégresse et virtuosité qui, à coup sûr, feront de nombreux jaloux. L'antidote ultime à l'indigestion d'Interpol et autres virus revival moisis seulement bons à berner des groupies pubères.
Courez acheter ce disque. (Refau)

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals