Symphony - Do Not Kiss

03/04/2002, par Gildas | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

SYMPHONY - Do Not Kiss
(Tricatel / Wagram)

SYMPHONY - Do Not KissCe n'est pas avec le semblant de bio/quizz fourni par le label que j'en apprendrai plus sur Symphony. Je les avais déjà remarqués sur un 25cm de la série club de Tricatel avec 3 titres très, très bien balancés et les revoici sur la longueur d'un album. "Do Not Kiss" est un disque bizarre, riche et sirupeux, il pointe à l'ANPE en jean, basket et manteau de vison. Pas vraiment en ligne avec les roucoulades lounge habituelles du label de Burgalat mais pas complètement étranger à une certaine ambiance "coquetel", Symphony fait dans la musique pour soirée huppée en banlieue. Le duo qui compose le groupe connaît ses classiques (reprise de "Caroline No" des Beach Boys, influence cinématographique nouvelle vague avouée) et les fait fusionner avec une modernité un poil Kitsch et un humour pince sans rire. Easy-listening cela va de soi, house parfois, électro oui aussi, un pied dans le passé "costume en velours / col pelle à tarte", un pied dans l'avenir "costume lycra moulant / moon-boots argentées", Symphony est ancrée dans une zone atemporelle où l'ambassadeur qui a si bon goût reçoit l'équipage de l'USS Enterprise. Comme le boxeur de la pochette mi homme / mi structure architecturale, Symphony est un hybride musical mi Lalo Schiffrin / mi Daft Punk.

Gildas

Purpan
Do Not Kiss
Adios Amigo
Hello Springtime
Running Up
1 Tapez 2
Oh Noi
Pantomine
M. Parvulesco
Pandora
Space Bug
Caroline No

Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals
»» toutes les interviews