SZ - Home Recording / Live Recording

06/06/2006, par Charles Goethals | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

SZ - Home Recording / Live Recording
(Drunk-Dog / Differ-Ant) - acheter ce disque

SZ - Home Recording / Live RecordingTout travail mérite salaire. Voici ce que vient confirmer d'entrée de jeu Franck Litzler (avec tout d'abord ce Home Recording, projet solo en forme d'hommage à R. Barthes ?) sur "The Salary" où, de l'ambiance étouffante d'un hall de gare émanent des rythmes lents et enivrants.
Une atmosphère urbaine s'échappe de ce premier volet et l'incitation aux voyages est omniprésente. Et il est démontré ici que les plus beaux voyages peuvent très bien se dérouler durant quelques minutes, au sein d'un train de banlieue réveillant les citadins tard dans la nuit. C'est ce qui est perceptible dans ce pourtant dénommé Home Recording : l'étourdissement d'une gare ou d'un aéroport, les rails crissant au passage d'un train, des voisins se disputant au loin...
Plus proche d'un post-rock de bonne facture que d'une musique industrielle de mauvais goût, SZ continue avec le revers, non pas de la médaille mais de ce costume deux pièces, parfaitement taillé sur mesure.
Avec Live Recording donc, enregistré à Grenoble en mai 2004, où F. Litzler est cette fois-ci accompagné de son frère et d'un certain DJ Hot-east, on découvre une voix tourmentée et samplée, sous-tendue par une rythmique entêtante, à la limite de la schizophrénie ("Flesk"). Au final, SZ se révélera sur cet enregistrement live certes moins nerveux qu'Electrelane, mais peut être plus agité (du bocal) que Mogwai. Ainsi, l'auditeur tapera à coup sûr frénétiquement du pied, confortablement installé sur son canapé (sur "Edward J. Evans" ou encore grâce aux accents free-jazz de "Voltag").
Ainsi, variant les styles, SZ tentera même en fin de parcours de construire un pont improbable entre Arab Strap et... Le Peuple de L'herbe ("Piropo" ou "Le Numéro 8")! Et ça fonctionne plutôt bien...
Avec ces deux enregistrements, il s'agit au final de deux albums assez différents, non pas complémentaires mais supplémentaires, ayant toutefois la même ambition affichée : effacer les frontières (musicales) pour pouvoir voyager plus librement.

Charles Goethals

Home Recording :
The Salary
Ce soir peu
Edward J. Evans
Voltag
Mona
Intermezza
Ma Loire
Le numéro 8

Live Recording :
Flesk
See Rain of Estrellas
S-One
Jer'song
Nana
Small Crash Heroe
Vata
Piropo
Le Numéro 8



les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals
»» toutes les interviews