Taylor Deupree + Eisi - Every Still Day

09/09/2005, par David Larre | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

TAYLOR DEUPREE + EISI - Every Still Day
(Noble Records)

TAYLOR DEUPREE + EISI - Every Still DayTaylor Deupree, muscien new-yorkais touche-à-tout, versé dans l'électro minimale, l'architecture, la fondation de labels (12k, LINE, Happy) et le graphisme, a développé depuis quelques années un goût certain pour les bizarreries de la pop japonaise. Ce n'est donc pas un hasard si on le trouve maître à bord de la "reconstruction" de l'album "awaawa" du trio nippon eisi, qu'il publie sur le label du groupe, Noble. En termes de reconstruction, le travail effectué s'apparente plutôt à un décadrage impressionniste, un réajustement délicat et rêveur des propositions de départ. A travers des atmosphères feutrées, des piqués de saxophone ou de guitare acoustique (Christopher Willits), des cut-up opérés sur la voix, mi-terrienne mi-éthérée, de Mujika Easel, il déploie une musique sinueuse, mélange de lambeaux soyeux cousus main et de digressions ambient. On ne sait jamais très bien où cela va, la progression linéaire est parfois zébrée de stridences aléatoires, la douceur des sons nimbe le disque d'une forme d'étrangeté peu inquiétante mais persistante. L'ensemble sonne comme un exercice expérimental, finalement assez déconstruit, de folktronica, exercice de style plutôt agréable mais un peu volatile. A l'image de sa pochette qui suggère, par l'ombre et la lumière, un univers hanté mais inaccessible, l'oreille ne sait pas très bien ce qu'elle attrape et se laisse traverser par des fantômes de sons bientôt partis ailleurs danser leur ronde incertaine.

David Larre

eisi is string
awaawa (window)
cloud, light, water (fall)
note 1 (variation)
voice or vice (rise)
interlude
14 (alta)
soshite hossuru (every still day)
izumi (leaf)
eisi is sleeping

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals