Turin Brakes - Dark On Fire

12/10/2007, par Judicaël Dacosta | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

TURIN BRAKES - Dark On Fire
(Source Records) [site] - acheter ce disque

TURIN BRAKES - Dark On FireIls sont deux et se connaissent pratiquement depuis toujours, chantent ensemble depuis bien longtemps. Olly Knights et Gale Paridjanian remettent le couvert avec ce "Dark on Fire", quatrième album du groupe qui prend la suite de "Jackinabox", paru en 2005. Ce nouvel effort est produit par Ethan Johns (Kings of Leon, Ray LaMontagne). On retrouve ici les qualités des deux hommes. On ne se lasse pas de ces deux voix qui se mêlent habilement sans jamais se tenir tête. Les parties de guitares sont elles aussi au rendez-vous ("Ghost", "For the Fire"), l'électrique tenant la main de la folk, "en vertu des pouvoirs qui leurs sont conférés". Le mariage est une nouvelle fois prononcé. Cependant, on apprécierait vraiment que quelqu'un pousse un cri en direction du prêtre, provoque l'assistance, tire sur la traîne de la mariée et s'envoie le sang du Christ cul sec. Il y a autre chose à faire ici. Cela fait trois albums qu'on attend un sursaut, un pas grand-chose qui vienne bousculer les habitudes de Turin Brakes. C'est tellement frustrant de se laisser émouvoir par l'enchaînement d'"Otherside" et "Dark on fire", pour être piqué au vif quelques secondes plus tard, par le passage brutal à "Real Life". Pourtant, la beauté des arrangements peut atteindre un niveau incroyable, comme sur ce "Bye Pod", avec sa mandoline, ses claviers et sa voix lancinante. Quand on connaît la qualité de l'album "Trouble" de Ray LaMontagne, c'est dommage de ne pas avoir pris un virage musical avec l'aide d'Ethan Johns.

Il n'en reste pas moins que les morceaux de cet album sont tous de bonne facture. Chacun y trouvera son bonheur, ici dans la pop, là dans la folk. On aimerait juste un jour voir ce duo prendre un risque dans la production ou bien dans la composition. Pourquoi pas une édition de "Dark on Fire" en vinyle, regroupant sur la face A, tous ses titres entraînants, et sur la face B, les morceaux les plus calmes et épurés qui, enchaînés, permettraient enfin aux émotions de se dévoiler ?

Judicaël Dacosta

Last Chance
Ghost
Something in my Eye
Stalker
Otherside
Dark on Fire
Real Life
For the Fire
Timewaster
Bye Pod
Here Comes the Moon
New Star

Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals