Zita Swoon - A Song About a Girls

12/04/2005, par Luc Taramini | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

ZITA SWOON - A Song About A Girls
(V2 ) - achetez ce disque

ZITA SWOON - A Song About A GirlsLa Belgique est un petit pays coincé entre sa cousine française et son amie anglaise. Un peu à l'étroit dans son rôle de petite sœur niaise qui n'a pas toujours voix au chapitre, elle préfère faire le gros dos sous des ciels bas, promener son spleen sur les plages d'Ostende, cultiver sa fantaisie et ses artistes qu'on lui enviera un jour.
Zita Swoon est ce genre de groupe belge décalé et indépendant, qui trace sa route sans complexe, ayant tout assimilé de la musique populaire et capable de semer à tout vent des bijoux pop sertis dans un écrin de velours. Un groupe, aussi, qui aujourd'hui fait un peu figure de grand frère sur la scène belge actuelle (Girls in Hawaï, Hollywood Porn Star...).
On ne remerciera jamais assez Stef Kamil Carlens d'avoir quitté Deus en 1996 pour exercer ses talents de songwriter au sein de Zita Swoon dont il est aujourd'hui le leader heureux. "A Song About a Girls", troisième album du groupe, enregistré dans le home studio du principal intéressé, est truffé de popsongs délicates ornées d'arrangements chatoyants principalement acoustiques. Le groupe affiche une forte personnalité à la fois dans la poésie des textes, la force des mélodies faussement évidentes et les teintes bluesy, rock et jazz des compositions. Dominant l'ensemble, la voix éraillée de Stef Kamil Carlens rappelle un peu celle de son compatriote Arno ou encore celle de Stéphane Eicher. C'est une voix tout aussi à l'aise dans le registre anglais que français (là encore impossible de faire un choix pour ce flamand d'origine), une voix de nomade chaude et feutrée qui a vécu, voyagé et qui vous colle le frisson dès les premières notes.
Si la musique de Zita Swoon est inclassable, le 5 Anversois, pour ajouter à la confusion, se plaisent aussi à jeter des passerelles vers les arts plastiques, le théâtre et la danse contemporaine. En 1997, ils signaient la bande originale de "Sunrise" (L'Aurore) de Murnau, commande qui figure comme leur véritable acte fondateur. De ses voyages, collaborations et influences diverses, Zita Swoon parvient à tirer un disque très abouti, hybride et chaleureux où il fait bon se lover. Mention spéciale pour les titres "Sad Water" , "Hey You, Whatshadoing" et le duo amusé "De Quoi a Besoin l'Amour ?" avec Axelle Red.
Zita Swoon ne passera certainement pas entre toutes les oreilles, c'est fort dommage, mais l'indépendance d'esprit se cultive toujours au prix fort. On souhaite bien du plaisir à ceux qui, par hasard, croiseront sa route baroque.

Luc Taramini


A lire également, sur Zita Swoon :
la chronique du "concert au Zèbre" (2008)
la chronique de "A Band in a Box" (2006)
< Me & Josie on Saturday Night
Intrigue
Hey You, Whatshadoing ?
Selfish Girl
De Quoi a Besoin l'Amour ?
Sad Water
Clair Obscure
Josiesomething
Thinking About You All the Time
100
Individu Animal
Remember to Withhold


les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals