A Singer Must Die - Venus Parade and More Songs Beyond Love

22/04/2015, par Frédéric Antona | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

A Singer Must Die - Venus Parade & More Songs Beyond Love 

La pop est affaire d'images et d'obsessions. De tout cela, A Singer Must Die ne manque pas. Depuis le premier album du groupe, "Today It's a Wonderful Day", sorti en 2007, la bande de Manuel Ferrer et Manuel Bichon a patiemment construit ses compositions, marquées par une tradition pop forte et un vrai sens de la dramaturgie.

"Venus Parade & More Songs Beyond Love" est un grand disque de pop orchestrale, proche de l'opéra rock dans ce qu'il peut avoir de plus noble, lyrique et symphonique : Scott Walker, The Divine Comedy viennent spontanément à l'esprit en écoutant "By the Dawn of Monday", "Opening Night" ou "Black Limo". Ce raffinement se retrouve également dans les textes, crépusculaires à souhait, marqués par la perte, l'amour fou et la mort, concepts fascinants, dangereux et étroitement mêlés.
Ambiance cinématographique, production aérienne et sophistiquée, le tout mixé par Ian Caple, orfèvre du son qui s'est notamment illustré avec les Tindersticks : cet album inscrit le groupe dans un songwriting anglo-saxon tout à fait remarquable. "Still Worlds" et "Fell Foot Wood", ou encore "The Fortress" ont l'évidence des grands singles pop capables de cartonner partout – du moins, dans un monde idéal. 
L'ensemble de l'album baigne dans une tension sourde, telle une fanfare tragique qui trouve son climax dans le très beau "As If We Could Make Unique Things Twice".
"A Right Arm Beyond Love", duo entre Manuel et Liva Zafimehy, sonne comme un apaisement après la tempête des sentiments et des sens, et résonne tel un écho lointain de "To the End" de Blur, avec son tapis de cordes et son orgue élégiaque.
Loin du revival electro-pop que connait la pop française depuis deux ans, "Venus Parade..." est un disque foisonnant et fascinant, qui doit s'appréhender simultanément avec "Moments de parade" le très beau texte écrit par Guillaume Mazel, joint à l'album. De nombreuses écoutes seront nécessaire pour faire le tour de cet album totalement habité par ses auteurs, et qui se positionne d'ores et déjà comme un des disques français les plus réussis de ces dernières années.
Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


  1. 1- Opening Night
  2. 2- Smoky Mourners
  3. 3- Black Limo
  4. 4- Still Worlds
  5. 5- The Sordid Tango
  6. 6- Fell Foot Wood
  7. 7- By the Dawn of Monday
  8. 8- The Fortress
  9. 9 - The Majestic Walk
  10. 10- Christmas Will never Be As It was
  11. 11- As If We Could Make Unique Things Twice
  12. 12- A Right Arm Beyond Love

les derniers articles


»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog