Akron/Family - S/T II: The Cosmic Birth And Journey Of Shinju TNT

album de la semaine du 18/05/2011, par | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

Akron/Family - S/T II: The Cosmic Birth And Journey Of Shinju TNT

Du trio Akron/Family, j'avais le souvenir de l'imparfait mais pourtant attachant "Set'Em Wild, Set'Em Free", géant kaléidoscope d'un groupe qui n'hésitait pas à s'aventurer loin des sentiers balisés, quitte à se perdre. Deux années après ce disque dense, il me tardait de découvrir comment les Américains allaient s'en sortir, et si le titre alambiqué et cryptique se reflétait dans les chansons...

"Silly Bears" jette en tout cas un trouble certain : chevauchée bizarroïde qui part comme un cheval sans mors, avec cette guitare stridente, ces percussions tribales et cette montée en puissance portée par des synthés fous. Puis apparaissent les premières harmonies, et après la tempête vient toujours le calme et l'apaisement. Comme si le groupe avait exsudé quelque mauvaise fièvre, le trio nous assène un sublime "Island", plein de volupté et de beauté, paisible autant que "Silly Bears" était agité. Sans tomber dans un schéma dichotomique "aérien / brutal", on sent que le groupe alterne les ambiances mais surtout qu'il le fait bien mieux qu'avant. Les titres les plus sages sont empreints de sérénité, quand les accélérations témoignent d'une richesse mélodique jamais tarie. Même sur des pistes potentiellement très glissantes, telles que les grasses guitares électriques de "So It Goes" ou le très primitif "A AAA O A WAY", il y a des idées qui surgissent, des harmonies vocales qui se glissent là avec naturel, un parfum de gentille folie et de mauvaises ondes ("Fuji I (Global Dub)") qui montrent que le groupe maîtrise ses morceaux, même s'il leur lâche parfois la bride.

Dans ces ingrédients qui contribuent à monter cet édifice, il serait cruel de ne pas citer Dana Janssen, qui derrière ses fûts mène souvent la charge, n'hésite pas à s'abandonner à des pulsions sauvages, mais sait aussi se faire discret et léger lorsque le groupe retrouve sa verve folk. Parce que si le groupe est à l'aise dans les expérimentations, il excelle à établir des ponts entre un folk pastoral du meilleur effet, des harmonies dignes de Beach Boys des montagnes et la légèreté climatique d'un Beach House. On se dit alors que la Terre a l'air drôlement belle vue d'en haut, car c'est de très haut que Akron/Family nous a envoyé "Creator", "Canopy", "Fuji II (Simple Pain)" ou encore "Cast a Net". Oui, avec ce disque dont vous ne retiendrez peut-être pas le nom en entier, vous entendrez un groupe qui n'a pas fini de s'élever : c'est vertigineux, et c'est une sensation magnifique.

Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


  1. Silly Bears
  2. Island
  3. A AAA O A WAY
  4. So It Goes
  5. Another Sky
  6. Light Emerges
  7. Cast a Net
  8. Tatsuya Neon Purple Walkby
  9. Fuji I (Global Dub)
  10. Say What You Want To
  11. Fuji II (Single Pane)
  12. Canopy
  13. Creator

les derniers articles


»» tous les posts du blog
»» toutes les interviews