Albert Hammond Jr. - ¿Cómo te Llama?

05/08/2008, par Charline L | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

ALBERT HAMMOND JR. - ¿Cómo Te Llama?
(Rough Trade / Beggars) [site] - acheter ce disque

ALBERT HAMMOND JR. - ¿Cómo Te Llama?Sur la forme, le deuxième album de l'évadé des Strokes suggère une crise d'identité. "¿Cómo Te Llama?" est pourtant une question qu'on ne pose plus à Albert Hammond Jr. Certes, il est le fils du musicien Albert Hammond, dont l'origine espagnole explique sûrement le nom du second opus de son fils. Mais avec les Strokes, Junior est surtout l'un des responsables de la rupture rock des années 2000. Quand il décide de s'affirmer en solo, il en vient finalement à créer un nouveau groupe. Matt Romano, Marc Philippe Eskenazi et Josh Lattanzi étaient plus que des musiciens additionnels sur l'album "Yours To Keep" sorti en 2006, ainsi que sur la tournée qui s'en suivit. Alors, pour cette deuxième livraison, l'équipe qui gagne n'a pas changé. Le multi-instrumentiste Earl Maneein a rejoint sur plusieurs titres la cordée qui atteint encore des sommets. Des titres pop efficaces mais inventifs et surtout pas simplistes.
Un talent qui les autorise à faire explicitement référence aux Beatles sur l'artwork de l'album. Albert Hammond Jr et ses trois acolytes y deviennent quatre figures fantomatiques dont on ne distingue que les contours, placés sur un fond de bibliothèque, où l'on devine facilement un volume sur les Beatles. Ces quatre garçons ne manquent pas d'air et Sean Lennon ne s'en est pas offusqué puisqu'il les a rejoint sur un titre. Fréquenter les New-Yorkais lui réussit mieux que fricoter avec Mathieu Chédid. Le fruit de cette collaboration est "Spooky Couch", berceuse instrumentale de sept minutes, où le fils barbu investit le piano et transporte dans une ballade qu'aurait pu écrire Delerue. C'est le seul titre où la voix d'Albert Hammond Jr, moins hâtive, moins excitante que celle de Julian Casablancas, mais non moins appropriée à la maturité de ses compositions, est absente. Le reste du temps, le chant n'échappe pas à l'effet d'écho slap-back, tant affectionné par … John Lennon évidemment.
Albert Hammond Jr joue sur toutes les cordes. Il s'essaye et réussit aussi bien à la ballade avec 'Feed Me Jack' comme au hit funky "Victory at Monterey". Et sur "Borrowed Time" la basse se fait reggae et apporte un peu de sagesse à la Fender Stratocaster de Albert Hammond Jr qui ne perd jamais de sa fougue. Contrairement à "Your To Keep", les guitares s'effacent plus souvent, créant une frontière avec les compositions caractéristiques des Strokes, dont on attend pas moins avec avidité la suite de "First Impressions Of Earth".
En attendant, "¿Cómo te Llama?" est un album surprenant, à vous faire oublier comment vous vous appelez.

Charline L
Bargain of the Century
In My Room
Lisa
GFC
The Boss Americana
Rocket
Victory at Monterey
You Won't Be Fooled by This
Spooky Couch
Borrowed Time

Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals
»» toutes les interviews