Benge - Twenty Systems

19/02/2009, par Cyril Lacaud | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

BENGE - Twenty Systems
(Expanding Records) [site] - acheter ce disque

BENGE - Twenty Systems Voilà un disque remarquable que les accros aux synthés millésimés n'ont pas fini d'écouter !
En effet, le musicien anglais Benge (Ben Edwards de son vrai nom) a eu la lumineuse idée d'écrire un album dont chacun des vingt morceaux est interprété avec un synthétiseur, un par an entre 1968 et 1987, judicieusement choisi pour sa contribution à l'évolution des sons électroniques et plus globalement pour son apport à la musique.
On retrouve donc d'illustres noms : EMS, ARP, Moog, Oberheim, Korg, Fairlight, NED Synclavier (vendu en 1986 un demi millions de livres !) pour ne citer que les plus emblématiques et dont les caractéristiques sont détaillées dans le gros livret où chaque instrument est magnifiquement photographié, ce qui permet au passage de voir l'incroyable évolution dans leurs formes depuis les consoles ultra complexes des synthétiseurs dits modulaires (EMS, ARP ou Serge) jusqu'aux modèles plus récents qui possèdent...un clavier (ça peut aider). Avant même d'avoir posé le disque sur la platine tous ces éléments font déjà de cette œuvre une brillante contribution à l'archéologie de la musique électronique (dixit Brian Eno). Mais le grand génie de Benge, car il s'agit bien de cela, lui donne une dimension supplémentaire. Les morceaux composés pour l'occasion constituent bien plus qu'une librairie musicale pour historiens ou une succession de démonstrations (on se rassure on est très loin de flexi-disques kitchissimes et bavards que refourguaient les commerciaux de Moog dans les années soixante-dix !), ils forment une collection de sublimes pièces, où l'on retrouve l'univers onirique et entêtant de Benge qui ne perd jamais l'objectif archéologique de son projet.

Les univers sonores et les compositions de Benge sont au moins aussi variés que les synthétiseurs qui lui sont passés entre les mains (franchement celui qui est capable de trouver un point commun entre un ARP 2500 et un Yamaha CX5M mérite de gagner le cube de son poids en circuits imprimés) :
electronica concassée à la Autechre (le morceau au Serge Modular), electro-pop douce et contemplative (Roland SH2000), ambient (Oberheim SEM, le synthétiseur fétiche de John Carpenter pour ses bandes originales), ritournelles mélancoliques (Moog Polymoog)...Voilà, en plus d'illustrer les capacités techniques de ces fabuleuses machines, ce disque est aussi un formidable témoignage des talents de compositeur et de metteur en son de Ben Edward, c'est très malin !
Plus sérieusement, avec ce disque poétique, à la naïveté parfois désarmante (Yamaha CS30) mais toujours très inspiré, Benge nous fait voyager à travers les époques et rend un bel hommage à ces machines pleines de chaleur (qui sont pour certaines de véritables antiquités !) et à leurs géniaux créateurs.
Rarement une leçon d'histoire aura été aussi délicieuse que celle-ci.

Cyril Lacaud

1968 Moog Modular
1969 EMS VCS3
1970 ARP 2500
1971 ARP 2600
1972 Serge Modular
1973 Roland SH2000
1974 Oberheim SEM
1975 Moog Polymoog
1976 Yamaha CS80
1977 Yamaha CS30
1978 Roland 100 M
1979 Korg Lambda
1980 Korg Trident
1981 Yamaha CS70M
1982 PPG Wave
1983 Fairlight CMI
1984 Oberheim Xpander
1985 Yamaha CX5M
1986 NED Synclavier
1987 Kawai K5M


Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals
»» toutes les interviews