Bouchazoreill' - Slam Expérience

31/05/2007, par Luc Taramini | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

BOUCHAZOREILL' - Slam Expérience
(Because Music / Wagram) [site] - acheter ce disque

BOUCHAZOREILL' - Slam ExpériencePourquoi bouder plus longtemps un phénomène qui fait fureur même s'il flirte parfois avec la récupération commerciale ? Certes, le slam n'est pas né d'hier mais il semble que la simplicité de cet art oratoire ait été redécouverte et popularisée. A la différence d'autres compilations opportunistes, ce recueil "BouchaZoreill" n'est autre que le prolongement des sessions éponymes animées depuis 2004 par l'incontournable D de Kabal, activiste de la scène hip hop indé parisienne et membre des formations Spoke Orkestra et La Théorie du K.O. Par leur charisme et leurs accointances, D et ses acolytes, Felix Jousserand et Yo ont su fédérer autour d'eux une scène bouillonnante sans jamais dicter les codes d'un genre par essence protéiforme.
Ecriture littéraire, rap a capella, récit conté, poésie hallucinée, il y a dans ce disque autant de slams que de plumes. Et par-delà, des personnalités qui tranchent plus que d'autres : le cynisme mordant de Felix J - co-auteur d'un remarquable polar musical "Dum Dum", la tendresse désenchantée de Julie, institutrice le jour ("Ta main dans ma main"), l'humour corrosif du griot John Pucc ("Kebe"), la rage froide de Hayet ("Alleluiah Seigneur") ou encore, la poésie engagée du comédien Mohamed Rouabhi ("Le Slamiste).
Les morceaux les plus réussis sont ceux qui se contentent d'aller droit au but sans théâtralité ni allégeance aux automatismes du hip hop. Enfin, pour éviter l'ennui qui peut parfois poindre (22 morceaux c'est long), la bonne idée a été d'associer des musiciens à l'entreprise. A ce titre les interventions d'Emilie Simon, de Hélène Labarrière ou d'Olivier Mellano sont particulièrement réussies car elles n'en font jamais trop. A contrario, celles de Franco Mannara (le sorcier son de Spoke Orkestra) s'avèrent envahissantes. Petit regret, la présence tout à fait dispensable de Grand Corps Malade (caution marketing ou morale ?). Une fois passés les préjugés un peu rapides (le slam, beurk !) il faut bien admettre que la vitalité de cette sélection bluffe et que certains textes cognent comme une série de directs portés au foie.

Luc

Merci Merci - Felix J. vs Franco Mannarra
J'ai vu - D' de Kabal vs Boogie Matt
Ta main dans ma main - Julie vs Emilie Simon
La piscine - Nada vs Franco Mannara
Le slamiste - Mohamed Rouabhi
Chasse - Yo vs Mr H
Avant, Avant - Ucoc vs Olivier Mellano
Devenir - Aze vs Yed
Changer l'or... en lumière - Le meilleur ami des mots
Jubile - Le Robert - vs Ray Lema
Donne ton boule - Droope et Techa vs Franco Mannara
Il a fait nuit toute la journée - Grand corps malade
Au revoir - 129h vs Congopunq
Kebe - John Puc vs Helene Labarrière
Dans ma rue - Hocine vs Doctor L
Madame S - Abd el Haq' vs Franco Mannara
Permis de construire - Spoke Orkestra vs Franco Mannara & Olivier Mellano
Alleluiah Seigneur ! - Hayet


les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals
»» toutes les interviews