Crystal Castles - s/t

04/08/2008, par | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

CRYSTAL CASTLES - S/t
(Last Gang / Pias ) [site] - acheter ce disque

CRYSTAL CASTLES - S/tToronto, un gars, une fille : les bases sont là. Entre les deux, plein de machines, des synthés et des consoles 8 bits (les vieilles vieilles), en tout cas on le soupçonne. Commençons par ce qui peut rebuter dans ce disque : seize titres, c'est sans doute un peu trop. Forcément même : le groupe a une telle capacité à pondre des titres dansants qu'on risque fort de terminer l'écoute dans l'état peu brillant de nos deux jeunes protagonistes sur la pochette. Si on devait retenir seulement trois titres, ce serait le trio "Untrust Us" / "Courtship Dating" / "Black Panther". Quoique "Air War" aurait largement sa place. Issus de la génération qui a joué sur la première Nintendo (la bonne vieille NES) et pour lesquels les salles d'arcade n'étaient pas encore un vague souvenir..., Ethan Kahn et Alice Glass jouent avec des sons électroniques primitifs au possible, évoquant plus des "tutut" que des sons bien formés, mais qui apportent cette touche génialement régressive, totalement excitante. Ne pas danser sur "Courtship Dating" devrait vous faire réfléchir sur votre relation cerveau-corps. Sur un rythme assez classique, les sons s'entrechoquent, Alice minaude et tout est trituré pour ressortir en un rouleau-compresseur du meilleur effet. Le deuxième point intéressant du disque, c'est que le duo est capable de faire aussi autre chose, avec de la "cold-rave", qui donne envie de danser au ralenti, comme une version slow-motion de la cold wave au service d'une danse extatique (essayer sur "Crimewave", "Magic Spells" long en bouche, ou "Tell me What to Swallow", évanescent et planant). Plus haut, je parlais d'une trilogie de titres dansants : mais ce serait faire peu de cas de morceaux comme "1991", "Vanished" ou "Reckless" au potentiel dansant aussi fort que le reste du disque. Et puis mince, achetez ce disque, il n'y a rien à jeter (sauf les intermèdes où Alice crie, mais prenez ça pour des respirations) : prenez le, dansez chez vous ou au boulot, peu importe. Crystal Castles soigne la tête en s'attaquant à vos jambes, le remboursement par la Sécu serait fortement justifié.

Michaël Choisi
Untrust Us
Alice Practice
Crimewave (Crystla Castles VS Health)
Magic Spells
Xxzxcuzx Me
Air War
Courtship Dating
Good Time
1991
Vanished
Knights
Love And Caring
Through the Hosiery
Reckless
Black Panther
Tell Me What to Swallow

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals
»» toutes les interviews