Daniel Johnston - Fun

24/12/1998, par | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

DANIEL JOHNSTON - Fun
(Atlantic) - acheter ce disque

DANIEL JOHNSTON - Fun"Fun" est sans nul doute le disque le plus achevé de Daniel Johnston. Signé sur une major (Atlantic) dans la foulée de nombreuses références indie et lo-fi américaines, il y bénéficie pour la première fois d'autres moyens d'enregistrement que son quatre-pistes habituel, et d'une instrumentation plus large (des violons, notamment). Autre secours et non des moindres, Paul Leary des Butthole Surfers (accompagné de son batteur King Coffey), fan de longue date du gros Dan, et issu de la même scène texane, s'est occupé de la production, et quelquefois de la guitare.

Même si le son est plus rond, plus fini, l'ensemble est fidèle aux anciennes compositions de Johnston : naïveté touchante sur l'amour ("Silly Love", "Love Will See You Through" ou "Love Wheel"), le rock (le bel hymne "Rock'n Roll/Ega") ou le paradis perdu de l'enfance ("Jelly Beans"), déglingueries et bruits bizarres ("My Little Girl"), compositions minimales. Le tout dans la diversité, chaque morceau jouant sur la surprise par rapport au précédent, et une bonne moitié d'entre eux atteignant dans une simplicité désarmante une émotion inouïe.

Sylvain Bertot

A lire également, sur Daniel Johnston :
la chronique de "The late great Daniel Johnston - Discovered Covered" (2004)
la chronique de "Rejected unknown" (2000)

Love Wheel
Life in Vain
Crazy Love
Catie
Happy Time
Mind Contorted
Jelly Beans
Foxy Girl
Sad Sac + Tarzan
Psycho Nightmare
Silly Love
Circus Man
Love Will See you Through
Lousy Weekend
Delusion + Confusion
When I Met You
My Little Girl
Rock'n Roll/Ega

Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» toutes les interviews