Depth Affect - Hero Crisis

11/07/2008, par | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

DEPTH AFFECT - Hero Crisis
(Autres Directions In Music) [site] - acheter ce disque

DEPTH AFFECT - Hero CrisisC'est avec grand plaisir que nous retrouvons les Nantais de Depth Affect, qui nous confirment avec leur deuxième album tout le bien qu'on pensait d'eux après la sortie de "Arche-Lymb", paru en 2006. Si leur premier opus allait un peu dans tous les sens, s'éparpillant avec génie, "Hero Crisis est lui plus direct, endiguant ses mélodies pour des titres qui gardent dorénavant un cap. Parallèlement David Bideau et Rémy Charrier ont poussé plus loin les pistes musicales visitées lors de leur premier album, lorgnant dorénavant autant vers le R'n'B, l'ambiant que vers l'abstract hip hop. Comme sur "Arche-Lymb", les Nantais peuvent se féliciter d'avoir conclu des featurings intéressants, moins clinquants mais au moins aussi efficients : Subtitle ("Street Level") et Awol One ("Dusty Records") remplacent fièrement Alias et Cyne pour des ritournelles hip hop plutôt classique pour le premier et désarçonnante pour le second.
"Hero crisis", le morceau éponyme, est paradoxalement celui qui fait le plus penser au premier album : un titre un brin énervé se basant sur des beats insistants sur lesquels se superposent des voix féminines langoureuses doucement cuttées.
"Radish Field" brille par ses variations, alternant passage placide stabilisé par des accords de guitare folk avec plage dancefloor survitaminée alimentée par une ligne de basse radieusement crade. "Girl's Math" relaie cette enthousiasmante énergie avec des montées de claviers dignes des morceaux les plus catchy de Ratatat, en sauvegardant, à l'instar des New Yorkais, une candeur mélancolique. Si sur "Arche-Lymb", on n'a pas compris pourquoi un morceau comme "Dani Guimauve" n'a pas inondé nos transistors, on comprendra encore moins que "Cotton Candy" ne devienne pas le tube electro hip hop de l'été. Puis avec "Base camp Wolf", les Nantais concluent en annihilant tout, saturant leurs machines avec l'assurance d'avoir bien travaillé.
Jamais d'excès, jamais de faute de goût, Depth Affect nous propose encore une fois un album admirablement calibré.

Vincent Le Doeuff

A lire également, sur Depth Affect :
l'interview (2006)
la chronique de "Arche-Lymb" (2006)
Junior International
Hero Crisis
Street Level (feat.Subtitle)
The Villain Stands
Radish Field
Girl's Math
Dusty Records (feat Awol One)
Oyster Bunch
Cotton Candy
Dorothea Land
Tumble Tug
Base Camp Wolf


Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals
»» toutes les interviews