Dirge - Rebecca

03/03/2008, par Judicaël Dacosta | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

DIRGE - Rebecca
(Another Record) [site]

DIRGE - RebeccaIl y a des choses qui ne s'expliquent pas. Le mélange de notes et d'instrumentations en fait partie. Un arpège de guitare, une douce rythmique et quelques éclats de cymbales plus tard, le monde aura changé. Certains seront émus, d'autres simplement déconcertés. "You've Grown Away From Me" vient de s'achever, un peu comme elle avait commencé. Elle a poussé la porte et s'est enfuie physiquement. Le problème avec ce genre de chanson, c'est qu'elle agit sur le temps. On pensait sortir, travailler, s'alimenter mais on y renonce. Elle repasse, discrètement, cherchant lentement la sortie, pendant plus de cinq courtes minutes. Difficile de faire plus belle entrée en matière. "Summer Single" est plus entraînante, presque pop après la dépression inaugurant le disque. Les nuages se dispersent autour de la guitare et une mélopée de trompette vient cuivrer le ciel nonchalamment. L'été disait-on. Il est évident à l'écoute de "Rebecca" que ce n'est pas la saison préférée de Dirge. Sur "Bottles of Memory", le son clair de guitare laisse toute la place et le mérite au violoncelle, dans le spectre des fréquences. Entre les deux, la voix et la batterie se suivent patiemment, comme prises dans une étreinte d'adieu. Adieu aux saisons et aux astres, tout se reconstruisant au rythme de "Tourette", chaque partie de la chanson trouvant finalement son écho dans la montée finale. Yann (guitare, voix), Benjamin (batterie, sample) et Mirjam (violoncelle) créent une ambiance particulièrement chargée en émotions et ont incontestablement un talent pour la mélodie. "The Smithdown Ten" nous le prouve une dernière fois par une instrumentation épurée, dans laquelle le mariage des voix de Yann et Mirjam fait merveille. Dirge maîtrise aussi bien les longues épopées que des chansons à la durée plus formatée et signe un album parfait. Un post-rock d'une élégance rare qui ne manque de rien, sinon d'une flopée d'oreilles à apaiser.

Judicaël Dacosta

You've Grown Away From Me
Summer Single
Bottles of Memory
Tourette
The Brass Band in My Head
My North Eye
The Smithdown Ten


Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals