Hafdis Huld - Dirty Paper Cup

30/01/2007, par Gildas | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

HAFDIS HULD - Dirty Paper Cup
(Ocean Music / Socadisc) [site] - acheter ce disque

HAFDIS HULD - Dirty Paper CupHafdis est une jeune et belle islandaise, déjà croisée dans quelques films, quelques défilés de mode et sur les disques de Gus Gus. Depuis quelques temps, Hafdis traîne à Londres ou elle fait des études de musique et où elle a rencontré un ex-Sneaker Pimps et des personnes aux goûts similaires. Ce parcours un poil hors du commun, en constante recherche, et ces rencontres sont à l'origine d'un disque pas comme les autres et très attachant, sorti en octobre 2006.
Comme son auteure, "Dirty Paper Cup" est un poil hors du commun et, malgré tout, assez simple. Simple dans sa présentation et dans son orchestration, multiple dans ses atmosphères et ses envies. La belle compense par l'émotion le manque de coffre de sa voix discrète. Elle se fait touchante puis espiègle, séductrice puis ingénue, au fil de chansons pop-folk pétillantes et câlines dont les sonorités bizarres sont travaillées avec un goût sûr pour les bonheurs simples. Le banjo se mêle aux synthés, xylophone, ukulélé ou encore bruits de radiateurs pour orner des mélodies biscornues et illustrer des textes simples (encore) mais efficaces qui passent du rire ("Tomoko") au rictus ("Plastic Halo"). Spontanées, intuitives et très agréables les treize chansons de l'album sont à l'image de la reprise rigolote et charmante de "Who Loves the Sun" : treize rayons de soleil hivernal, décalés, réchauffant le cœur des auditeurs en douceur.

Gildas Le Pallec

Ski Jumper
Diamonds on My Belly
My Heart Beats
Tomoko
Plastic Halo
Fucked Up Mind
Happily Ever After
Ice Cream Is Nice
Celebration
Hometown Hero
Younger Longer
Who Loves the Sun
Sumri Hallar


les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals