Hobotalk - Notes On Sunset

05/12/2005, par Rodérick Petetin | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

HOBOTALK - Notes On Sunset
(Glitterhouse / Differ-Ant) [site] - acheter ce disque

HOBOTALK - Notes On Sunset"Notes On Sunset" est arrivé pile-poil au moment où il fallait. Je vous dresse le tableau : septembre est passé, avec lui le rush de la rentrée et le retour des emmerdes quotidiennes, puis sur la fin du mois, le soleil a pâli et les oreilles ont commencé à roûgir un peu plus fort à chaque sortie, et enfin, novembre a suivi, avec sa gueule de travers qui donne envie de se cacher de ses lueurs blafardes sous une couette épaisse comme trois. En ce samedi de fin novembre, le vent se fait encore un peu plus crispant, je glisse mes pieds dans des chaussettes en laine affreuses et la tête dans "Notes On Sunset". Deuxième album d'un groupe écossais parfaitement inconnu et pourtant doué.
Hobotalk est allé à l'essentiel : peu de production (simple et directe), rythme mid-tempo et accords boisés parfois soutenus par quelques notes de piano éparses. Aucune entreprise trop vulgairement catchy et pourtant quelques passages facilement retenus, aucune voix plus haute que l'autre, aucun revirement trop brusque. La voix de Marc Pilley paraît toute proche, comme si il chantait là, dans le coin du salon, alors que je sirote mon thé, bullant tranquillement allongé sur mon canapé. Sous cette apparente simplicité, la fluidité des compositions trahit la manière méticuleuse avec laquelle elles ont été retravaillées jusqu'à l'équilibre, jusqu'à obtenir cette atmosphère apaisée, jusqu'au moment où le piano vient parfaitement caresser les contours des refrains. Cette maîtrise fait parfois penser au vénéré "Harvest", du roi Neil Young. Le chant parfois haut placé de Marc Pilley apporte sans doute une similitude évidente de plus. Pourtant nettement moins lyrique que l'album référence de Neil Young, il y a aussi une même qualité de compositions qui ne faiblit pas sur la longueur de l'album, jusqu'à la dernière ligne droite renversante, de "Headstones" à "On The Edge of Nowhere". Un finish de très haute volée pour ce "Notes On Sunset", qui magnifiera vos longs dimanches d'hiver.

Rodérick Petetin

Little Light
Half Your Life Away
Letter From a Friend
In The Arms of Love
Book of Life
Give Your Heart
Headstones
Me & My Mountain
Life Amongst These Graves
Who Are You Now
On The Edge of Nowhere

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals
»» toutes les interviews