Immune - Sound Inside

19/09/2006, par Fred Tuc | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

IMMUNE - Sound Inside
(Still / Coda&s) [site] - acheter ce disque

IMMUNE - Sound InsideAprès un premier album qui, pour sa qualité, aurait dû être chroniqué - mea culpa, expliquer les raisons de ce manque serait un peu long et sans intérêt -, Immune nous présente son second opus qui me donne la chance de me rattraper. Petit groupe, petits moyens, mais grandes réalisations. Voilà qui résume en peu de mots le projet de quatre Lyonnais qui ne manquent pas d'idées. Julien Nouveau, Jean-Sébastien Nouveau, Martin Duru et Gary Soubrier définissent eux-mêmes leur musique : "électro-pop-somatique". Pas la peine de se fouler donc, il y a juste à remplacer "somatique" par "neurasthénique" ou encore "romantique" pour compléter cette définition.
Sans prétention, ces jeunes Lyonnais nous présentent ici un "Sound Inside" solidement construit où se mêlent guitares, programmation, rythmiques, violoncelle, claviers et voix. Pour les amateurs de références, on pourra citer Hood, évidemment, Spokane pour le côté éthéré ou encore Tank, pour la sécheresse de certaines instrumentations. On trouvera même un côté jazzy dans la sensualité de certains titres et dans la chaleur de la voix de Gary Soubrier (le beau et fragile "Thousand Leaves"), une voix qui a d'ailleurs légèrement évolué pour se faire désormais moins doucereuse et plus affirmée. Sur ce disque, Immune a su étoffer ses compositions (du côté électronique principalement) tout en préservant la magnifique délicatesse dont il faisait déjà preuve sur son précédent album, le piano n'y étant pas pour rien. Maîtrisant les ambiances et les silences, Immune parvient à instiller un doux climat de tranquillité où le temps semble avoir suspendu son vol et où les objets flottent dans une brume cotonneuse.
L'une des caractéristiques les plus séduisantes chez Immune est le sens aigu de l'harmonie et de l'homogénéité avec lequel il écrit ses disques : il existe un fil conducteur, subtil, une thématique, discrète qui accompagnent l'auditeur en permanence pour mieux lui faire découvrir la beauté des paysages environnants.
Voici en définitive un très beau disque, empreint d'une douce mélancolie et fait de lumineuses compositions, avec lequel on souhaitera volontiers partager d'intimes moments de recueillement.

Fred

You Landscape
Acoustic Memories
Lost Kites
The Same Old Throb
Through Tides
Lighthouse
The Gleams Remained After The Blast
Headfirst
Wandering Clouds
Thousand Leaves
Adrift
Streams Go Blind

Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals
»» toutes les interviews