Klima - Klima

27/04/2007, par Christophe Dufeu | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

KLIMA - KlimaVoilà déjà plus de cinq ans que POPnews - à la faveur d'un titre sur la compilation POPvolume#3 - suit assidûment et soutient les évolutions de Klima, le projet solo d'Angèle David-Guillou, moitié de Ginger Ale et collaboratrice de Piano Magic, qui sort enfin son premier album solo. Klima, c'est avant tout une très belle voix, douce et sensuelle, qui se love dans des chansons bâties sur de petits beats électroniques, quelques notes de xylophone ou des arpèges de guitares. Mais les morceaux sont loin d'être minimalistes : à ces bases simples (mais solides), il faut ajouter des roulements "militaires" (sic) de batteries, des guitares aux réverbérations profondes, des tintements de tous ordres et - sur beaucoup de titres - des cordes somptueuses ; Angèle David-Guillou a d'ailleurs fait appel à Guy Fixsen (Laïka) pour arranger celles-ci et étoffer encore le son (Fixsen a entre autres travaillé sur le "Loveless" de My Bloody Valentine). Autre référence aux années 1990, on croise sur certains morceaux l'ombre de grandes sœurs comme Harriett Wheeler (The Sundays) ou Björk période "Homogenic" (allusion à peine masquée sur "Never Ending"). Mais il serait injuste de réduire cet album à une relecture de cette décennie, tout d'abord parce que le son est très actuel, mais aussi parce que ses influences sont multiples : le folk - de Nick Drake à Laura Veirs - apparaît par petites touches ; la mini-symphonie qu'est "The Lady of the Lake", un des temps forts de l'album, a l'ambition des arrangements de Brian Wilson ; les jeux de guitare de "Your Game is Over" qui s'étirent sur de longues minutes pour notre plus grand plaisir lorgnent vers le psychédélisme... Klima sautille ainsi, comme de pierre en pierre, de comptines sophistiquées ("You Make Me Laugh") en folk-songs modernes, d'univers cotonneux en averses tropicales (à l'image de ces guitares rafraîchissantes qui arrivent sur "The City"), et parvient, en 45 minutes et des années avant les prévisions les plus pessimistes des météorologues, à faire fondre la glace... et l'auditeur avec.

Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


  1. The City
  2. Fluorescent Stars
  3. You Make Me Laugh
  4. I Love That Day
  5. Her Love is Happy
  6. Never Ending
  7. The Lady of the Lake
  8. Why Does Everything Have to End ?
  9. The Third Man
  10. Your Game is Over
  11. The Damage is Done

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals
»» toutes les interviews