Kumisolo - My Love for You Is a Cheap Pop Song

04/11/2009, par Frédéric Antona | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

KUMISOLO - My Love For You Is A Cheap Pop Song
(Active Suspension / Abeille Musique) [site] - acheter ce disque

KUMISOLO - My Love For You Is A Cheap Love SongVoici venue l'heure des confiseries. Quatorze titres remplis de sucre candy et de bulles de bubblegum. Et le tout en trois langues différentes. Mais qui est donc Kumi, dont ce premier essai vient de tomber dans les bacs ? Un petit tour dans la malle aux souvenirs qui nous sert de cerveau et la vérité se fait jour : The Konki Duet ! Auteur de deux albums hautement recommandables et d'un EP tout juste sorti du four, le groupe sévit depuis maintenant plus de cinq ans. En parallèle à la carrière du groupe, Kumi se lance dans l'aventure solo avec "My Love for You Is a Cheap Love Song". Elle décline ici toutes ses obsessions récurrentes, dont elle parsème déjà les albums de The Konki Duet : la pop synthétique du début des eighties, le goût pour les mélodies naïves et imparables, dans la lignée des albums d'Elli & Jacno ou des ritournelles de Lio signées par Alanski et Duvall, le tout mâtiné d'un zeste de Stereolab. Les tubes guettent au coin de la rue, pour nous détrousser dès la première écoute : "Confiance Absolue", chanté en français, est une perle d'efficacité, au rythme soutenu et à l'orgue cheap à souhait, savoureuse comme un "Banana Split", ou bien l'instrumental "Etude pour Kinoko", au croisement de New Order et d'OMD. L'ajout de cuivres sur "Triangle" et "Earth" apporte un raffinement tout particulier à l'ensemble, et marque la volonté de Kumi de dépasser l'exercice de style de type "retour en 1982", pour vraiment faire développer une oeuvre originale. Malgré tout, ces sonorités très marquées par l'époque résonnent en moi avec un soupçon de mélancolie. "Satellite Music", bourrée à craquer de sonorités estampillées eighties, cache en elle un deuxième degré plus sombre et plus fragile, tout comme l'ambiance générale de l'instrumental "Welson". Le titre de l'album est révélateur de ce deuxième degré d'analyse : l'amour serait donc naïf, fait de sentiments simples, accrocheurs et purs ? La manière dont Kumi balance, de sa voix haut perchée, sur cette fameuse "Cheap Love Song" : "je t'aime, tu sais / mais est-ce que toi tu m'aimes ? " C'est là la force de la pop : parvenir à faire sonner merveilleusement une phrase qui, de prime abord, ressemble à une formule totalement éculée. L'histoire de la pop en est remplie. A ce titre, Kumi signe un magnifique album pour girls' groups du 21ème siècle. La légère amertume cachée sous la couche de sucre ne rend cette confiserie que plus spéciale.

Frédéric Antona

acheter ce disque

Intro
Etude pour Kinoko
Danse Music
Confiance absolue
Vodka
Triangle
I Know What Boys Like
Satellite Song
Cheap Pop Song
Earth
Nasty Boy
Welson
Tactics
Piano Song

Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals
»» toutes les interviews