Laure Briard – Sorcellerie

18/09/2017, par | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

Laure Briard - Sorcellerie

Laure Briard n’est pas passée dans nos radars pour son excellent album ”Sur la Piste de Danse”. Et pourtant, il y avait tout pour nous plaire dedans, outre la présence du grand manitou Eddy Crampes. Allons-y vite donc et par tous les chemins en même temps : le fantôme de Broadcast, des guitares fuzzy, les mânes de Françoise Hardy, et un esprit pop pupute qui n’est pas pour nous déplaire, disons April March pour rester dans le rétrofuturisme. Du neuf avec du vieux donc. Oui, mais la tambouille prend bien dans le chaudron et le tout reste frais et léger comme un sortilège de Delphine Seyrig chez Demy. En bonne sorcière, Laure et ses officiants ont veillé à coller plein de matière(s) partout : que ce soient les distorsions hallucinées de Dreams ou les voix hantées de Sorcellerie (le titre). Est-ce le passé ? Est-ce le futur ? Pour notre bien, on perd les pédales malgré de solides références et on bascule dans les relectures post pop de Bertrand Mandico qui font valser et jerker Demy et toute sa clique de bonnes Femmes, Femmes.

Elle n’est pas là pour rigoler la Laure et il faut toujours se méfier des fausses ingénues. Elle n’est pas sage et nous le dit, comme nous le contait Moreau Jeanne, et une belle promenade sous les pins des landes avec elle peut s’avérer bien périlleuse (revoir notre session). Attention aux forces telluriques : Laure Briard sait lever des spectres et déchaîner le feu.

Avec l’aide de Johanna D., notre dame des hormones.

Acheter sur Amazon
  1. Dreams
  2. On dit que je ne suis pas sage
  3. Les pins des Landes
  4. Sorcellerie

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals
»» toutes les interviews