Little Wings – Black Grass

29/12/2011, par | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

Little Wings - Black Grass

Depuis combien de temps n'avions-nous pas eu de nouvelles discographiques de Little Wings ? On avait bien vu quelques dessins ici ou là, accompagné ou non de David Ivar Herman Düne, sur scène ou dans des galeries parisiennes. Ah, bon ok, il y a eu un album, "Soft Pow'r" en 2007, passé à la trappe de nos écoutes/achats... Décidément…

C'est donc par hasard qu'on retrouve notre vieille pomme de Kyle et écoute ce "Black Grass" à la pochette rappelant "Beck O' La" de Jeff Beck. Fini le folk lo fi, les enregistrements brut de décoffrage, les expérimentations à base de quatre pistes. On imagine bien que la méthode n'a pas changé mais, par rapport à la trilogie Wonder, après une première écoute, "Black Grass" donne presque l'impression d'un enregistrement en grande pompe. Kyle semble avoir grandi ("I Grow Too") mais continue les jeux de renvoi d'un album à l'autre, donnant de la consistance à son œuvre. Sa voix, elle aussi, a pris de l'ampleur : sur le premier titre "Gold Teeth", on croit, un instant, entendre la voix de David C. Berman de Silver Jews. Veloutée, chaude et caverneuse, elle se marie à merveille à ce songwriting profond, touchant et touché par la grâce. Et si Kyle Fields avait simplement enregistré son meilleur album à ce jour, sorti discrètement en cassette sur K Records puis sur l'obscur Marriage Records ? A l'écoute du déjà cité "Gold Teeth", du quasi hip hop champêtre et ralenti "I Grow Too" ou du possible hommage au personnage de Robert Crumb "Mr. Natural", on est bien tenté de répondre oui. Il est toujours difficile d'exactement savoir ce dont parle Kyle, tant ses textes sont mystérieux, nimbés de métaphores obscures, mélangeant nature et sentiments tout en évitant le romantisme ("Come fall"). Difficile aussi d'expliquer pourquoi la musique et la voix de Kyle Field nous touchent tant. Peut-être parce qu'elle allie simplicité et beauté et que, comme cette citation de Ruskin lue sur l'emballage de ma baguette Tradi, "l'art est beau lorsque le cœur et la tête travaillent ensemble".

Avec l’aide de Melle Naturelle, Johanna D.

Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


  1. Gold Teeth
  2. How Come ?
  3. Mr. Natural
  4. Can I Knock On This Door ?
  5. I Grow Too
  6. Come Fall
  7. Stay Joking
  8. Fall Skull
  9. Little Bit
  10. Black Grass

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» toutes les interviews