Mai - Still Need A Kiss

15/08/2007, par Frédéric Antona | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

MAI - Still Need A Kiss
(Nacopajaz / Discograph) [site] - acheter ce disque

MAI - Still Need A KissAprès le premier single de Mai, "Snowing Downtown", je m'attendais à de jolies choses, mais pas dans une telle mesure. Et surtout à une telle homogénéité sur l'ensemble du disque. L'évidence d'un grand disque pop est là, indéniable. Tout d'abord la voix de la maîtresse des lieux, Johanna Wedin, une voix gorgée d'écho, mais d'un grand naturel, pure et belle, qui flotte au dessus de ces instrumentations vaporeuses. "En Fait" en donne une parfaite représentation : un piano qui dissémine des notes réverbérées, une guitare discrète, quelques dissonances électriques et la voix qui s'envole, encore et toujours. Pour cet opus, la charmante suédoise - la belle qui venait du froid, pourrait-on dire - et Dorian Dumont, à qui Johanna passe le micro sur trois titres, se sont adjoints les services de Bardi Johannsson, membre de Lady & Bird et de Bang Gang, groupes connus pour leurs douces miniatures pop. Il en résulte un album dense par sa diversité sonore et l'élégance de ses arrangements. Les chansons pop sont là, bien sûr : "Like In a Film", avec sa guitare lumineuse et son tambourin, "Silly", au tempo plus soutenu, qui a tout d'un hit potentiel.
Pourtant, Johanna prend le risque de déconcerter l'auditeur par des plages moins accessibles, plus aventureuses. "You Should Come", et son instrumentation fantomatique ; "Snowing Downtown", où, sur les accords de piano lentement égrenés et les nappes électroniques, la voix de Johanna, qui n'a jamais tant ressemblé à celle d'Hope Sandoval, transporte la chanson et l'auditeur vers une dimension parallèle. Car la force de cet album est bien la voix de la chanteuse : dans les morceaux pop comme dans les plages plus déconstruites, c'est toujours ce chant qui nous mène ailleurs, mais, assez paradoxalement, nous rassure, nous rappelle que nous baignons toujours dans un disque pop et profondément humain.

Frédéric Antona

Snowing Downtown
Like In a film
Travelling Light
Will You Find Me
Silly
Only sleep
En Fait
Voices from the North
You Should Come
Inside
You're Lovely But You're Gone


Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals
»» toutes les interviews