Marc Desse - Nuit noire

19/06/2014, par | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

Marc Desse - Nuit noire

Cet album a mis longtemps à voir le jour. Si l’on avait croisé Marc Desse à la sortie du “Vidéoclub”, au détour de l’excellente compilation “Songs from Another Room”, cette collection de 10 titres sort enfin. Mais la “Nuit noire” n’en a rien perdu de son charme, bien au contraire : il est partout, subtil, chargé des effluves des rencontres d’un temps, de personnages fantomatiques.

Amorcé par l’étincelle “Ma fiancée”, single parti en éclaireur avec son tempo enlevé, ses guitares rugissantes, le disque part sur des bases presque trompeuses. Car cette nuit n’est pas toujours exaltée, elle est aussi tourmentée, elle est celle des amours impossibles sur “Oh babe (c’était si bien)” (“Oh babe, c’était si bien/et pourtant je ne m’en souviens plus très bien”). Elle est celle des étreintes vouées à se finir (“Nuit noire”), mais derrière ces claviers si présents, qui rappellent parfois ceux que l’on entend chez Jeremy Jay, il y a aussi une belle énergie rock (“Faits d’hiver”, “Tes larmes”, “Un instant heureux”) qui ne prend jamais le pas sur ces mélodies qui collent à la peau par leur côté sombre et accrocheur à la fois. Pas de compromis pour autant, tant l’atmosphère est dense, plurielle comme l’est l’amour. Sentiment fort, qui fait chavirer ou enivre, il est partout, y compris sur le final “Tes larmes”, qui referme le disque tout en tension. L’album aurait pu s’appeler “10 nuances de noir”, tant il décline à l’envi la nuit, ce moment qui semble inspirer Marc Desse, qui signe là un très convaincant premier album.

Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


  1. Ma fiancée
  2. Un instant heureux
  3. Henri et Elsa
  4. Oh Babe (C’était si bien)
  5. Chanson pour Olive
  6. Nuit Noire
  7. Faits d’hiver
  8. Giverny
  9. Plus louche que toi
  10. Tes larmes

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» toutes les interviews