Martin McFaul - Sha La Love

10/09/2010, par Pauline Le Gall | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

MARTIN MCFAUL - Sha La Love
(Imperial / Differ-Ant) [site] - acheter ce disque

MARTIN MCFAUL - Sha La LoveMartin McFaul est un artiste issu d'un mélange de cultures musicales bien heureux : d'un père d'origine écossaise, c'est en Suède à Guldheden qu'il grandit et développe son talent de songwriter. Et il y a pire comme mélange musical : McFaul semble avoir puisé son inspiration de ses illustres prédécesseurs tant suédois qu'écossais. Il rappelle autant la fine folk de Donovan (côté écossais) que l'extrême sensibilité d'un José González ou les arrangements pop d'un Jens Lenkman (côté Suède).

Le titre "Sha La Love" en dit déjà long sur l'artiste: il nous parle d'amour (love, donc) et de pop (sha la la). Et d'une pop parfaitement ciselée et multiréférentielle. Parfois, ses mélodies s'accompagnent de clins d'œil à des artistes bien connus : la sincérité à fleur de peau et les synthés un peu maladroits et désuets rappellent le début de la carrière de Daniel Johnston ("Before I Grow Too Old"). Sa voix de poppeur en mal d'amour rappelle celle de Jeff Tweedy (période dépressive de "A Ghost Is Born"), tandis que McFaul n'oublie jamais de revisiter les racines du rock bien rétro (les riffs de guitares électriques de "Doctors Orders", les handclappings façon girls groups…). Le tout baigné dans une ambiance nostalgique faite de slide guitars et d'ambiance surf lointaine ("Surfboard Graveyard"), qui puise son inspiration chez les grands Grateful Dead, chez Love, ou même chez le Neil Young de "Dead Man". La guitare entêtante de "Oceans of Time" accompagnée de paroles délicates et d'une vraie profondeur enchanteresse (l'océan musical) en fait le morceau clé de cet album, véritable tube pop folk. McFaul révise ses classiques tout en se les appropriant avec beaucoup de talent.

C'est l'éclectisme et les directions multiples que prend cet album qui séduit (mêlant pop rock, surf rock, rock rétro avec des touches d'électronique) : "Sha La Love" est un voyage musical dans lequel on se laisse entraîner avec beaucoup de facilité. C'est le deuxième essai du Suédois, trois ans après "Pop Mansion" et déjà on est impatient de voir les prochaines directions qu'il s'amusera à prendre pour son prochain opus. Sa capacité à se mouvoir dans des styles différents tout en gardant une véritable cohérence sera pour sûr un atout important pour la suite de son parcours musical.

Pauline Le Gall

acheter ce disque

Sha La La
Robogirl
Oceans of Time
Ready to Rock
Surfboard Graveyard
Before I Grow Too Old
Doctors Orders
Cruisin
You Know Me


Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals
»» toutes les interviews