Next Stop... Soweto

22/03/2010, par | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

V/A - Next Stop... Soweto - Townships Sounds from the Golden Age of Mbaqanga
(Strut / PIAS) - acheter ce disque

V/A - Next Stop... SowetoA l'heure où de nombreux groupes (américains pour la plupart), de Vampire Weekend aux nouveau venus Fool's Gold en passant par les Dirty Projectors ou Yeasayer, s'inspirent plus ou moins directement des musiques africaines, il est bon de remonter un peu à la source. Non pas que l'on pense que ces petits Blancs ne sont que des pilleurs de troncs (de baobab), et que seules vaudraient la "pureté" et l'"authenticité", valeurs douteuses dont on sait jusqu'où elles peuvent mener... On se dit juste qu'il serait dommage de se priver de bonne musique, d'où qu'elle vienne, d'autant que les trésors sonores du continent noir sont devenus de plus en plus accessibles grâce à des chercheurs-compilateurs zélés.

L'excellent label Strut, qui s'était déjà penché sur le Nigeria et l'Ethopie, a ainsi sorti il y a quelques semaines la compilation "Next Stop... Soweto", premier volume d'un triptyque consacré à l'Afrique du Sud (les deux autres suivront d'ici l'été). Cette anthologie rassemble vingt morceaux de "mbaqanga" (ou "jive") parus à l'origine en 45t, dans les années 60 et 70, soit en plein apartheid. Si des noms comme Simon Mahlathini (le "lion de Soweto") ou Mahotella Queens devraient dire quelque chose aux amateurs, la plupart sont d'illustres inconnus dont la production était destinée à l'origine au marché local des townships.

Bien sûr, les morceaux, chantés en zoulou, présentent des caractères communs : guitare au son aigrelet et au jeu très rythmique, harmonies vocales et "call and response" masculin-féminin (quoique certains titres soient instrumentaux), présence de cuivres, durée généralement inférieure à trois minutes, son brut (rappelant celui des 45t de reggae artisanaux gravés à la même époque en Jamaïque)... On n'a pas pour autant l'impression d'entendre vingt variations sur le même thème, car chaque formation intégrait à ses rythmes inspirés de la musique traditionnelle zouloue des influences variées : jazz, gospel, rumba, funk...

Certaines chansons se distinguent ainsi du lot, comme le très beau "Jabulani Balaleli" d'Amaqawe Omculo, qui semble avoir pour ambition d'élever (joyeusement) l'âme, et pas seulement de faire danser. Voici en tout cas une musique alerte, qui va droit au but ; pas sûr que cet été, en Afrique du Sud, on puisse en dire autant de l'équipe de France de foot.

Vincent Arquillière

acheter ce disque

Melotone Sisters With Amaqola Band - I Sivenoe
The Mgababa Queens - Maphuthi
S.Piliso & His Super Seven - Kuya Hanjwa
The Big Four - Wenzani Umoya
Mahlathini & The Queens - Umkhovu
Zed Nkabinde - Inkonjane Jive
Intombi Zephepha - Ingoina Le Nyathi
Tempo All Stars - Take Off
Boy-Nze Na Maqueens - I’smodeni
Mahotella Queens - Zwe Kumusha
African Swingsters - Emuva
Ubhekitshe Namajongosi - Umaduna Omnyama
Lucky Strike Sisters - Mr J.S. Mpanza
Aba-Lilizeli - Sikhwele
Reggie Msomi & His Hollywood Jazz Band - Soul Chakari
Amaqawe Omculo - Jabulani Balaleli (Part 2)
Piston Mahlathini & The Queen - Nomacala
Sammy Boy - 10 To 11
Izintombi Zasi Manje Manje - Awufuni Ukulandela Na?
'Iza Wena' - Happy Africa

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals