Nina Nastasia & Jim White - You Follow Me

01/06/2007, par Aurélien Gaidamour | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

NINA NASTASIA & JIM WHITE - You Follow Me
(Fatcat records / Pias) [site] - acheter ce disque

NINA NASTASIA & JIM WHITE - You Follow Me Après les très réussis "Road To Ruin" et "On Leaving", Nina Nastasia revient hanter nos platines avec de nouveaux morceaux toujours aussi "habités". Cette fois-ci, elle est en plus accompagnée - excusez du peu ! - de Jim White. Musicalement, la rencontre évoque un peu le mariage du feu et de la glace. Qui d'autre que Steve Albini pouvait célébrer de telles noces ? Magistral, comme à son habitude, il va à droit à l'essentiel, et nous présente les morceaux au naturel, sans aucune fioriture.
On retrouve donc, parfaitement mise en valeur, l'écriture profondément mystérieuse et envoûtante de Nina, qui chante ses mélopées subtiles et entêtantes d'une voix à la fois douce et ferme, avec une grâce stupéfiante. Son jeu de guitare, tout en arpèges graciles, exhale quant à lui un charme toujours aussi étrangement irrésistible. Il confère aux morceaux une physionomie imprévisible ; ils semblent être en perpétuelle métamorphose : souvent sereins au début, ils se font quelques instants après plus vénéneux, pour finir par devenir parfois franchement inquiétants.
Comme pour mieux révéler les plus infimes nuances de ces 10 titres et en rehausser toutes les splendeurs, le jeu de batterie de Jim White, puissant et syncopé, apporte à l'ensemble une force brute et réjouissante, une énergie primitive et bouillonnante qui agite avec violence les morceaux de soubresauts telluriques.
Le premier titre, "I've Been Out Walking" commence ainsi en douceur pour finir par évoquer du Radiohead retourné à l'état sauvage, privé d'électricité mais complètement déchaîné. D'emblée, le tourbillon nous entraîne : inutile de résister. Le lumineux et mélancolique "Odd Said the Doe", le capiteux et orageux "The Day I Would Bury You", l'intimiste "Our Discussion", le piquant "I Come After You" enivrent délicieusement, chacun à leur façon. Et au fil des écoutes, ils n'en finissent pas de dévoiler toutes leurs beautés.
"You Follow Me" : le titre est bien choisi - on ne peut pas s'empêcher de suivre Nina Nastasia. L'envoûtement est total.

Aurélien Gaidamour

I've Been Out Walking
I write Down Lists
Odd Said the Doe
The Day I Would Bury You
Our Discussion
In the Evening
There Is No Train
Late Night
How Will You Love Me
I Come After You


les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals
»» toutes les interviews