Patrick Watson - Close to Paradise

album de la semaine du 26/09/2007, par | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

PATRICK WATSON - Close To Paradise
(V2 / Warner) [site] - acheter ce disque

PATRICK WATSON - Close To Paradise Le Canadien Patrick Watson et son groupe livrent avec "Close to Paradise" un deuxième effort magistral, que le public français a la chance de découvrir depuis septembre, grâce à V2. Son folk aérien et soyeux renvoie assez nettement à Jeff Buckley, mais loin de n'être qu'un pâle imitateur de plus, le Canadien nous emmène pour un voyage au travers des paysages immenses de son pays. On passe d'un désert invitant à la contemplation ("Daydreamer") aux lacs à perte de vue ("Man under the sea","The great escape"), envoûtés par une voix fragile, toujours à la limite de la cassure et un groupe impeccable, qui laisse à l'auditeur la place pour pénétrer cet univers où l'on se sent bien, mal, triste, heureux. Le songwriting de Patrick Watson est une invitation à la rêverie, tant on sent le Canadien marqué par les grands espaces. Il en ressort des chansons de paysages comme "Drifters", portée par un piano galopant, qui défilent entre les mots et les sons de cet album délicat. Sa collaboration avec The Cinematic Orchestra illustre cette volonté d'écrire visuellement, grâce à des arrangements délicats ("Slip Into Your Skin", "Giver"). L'album est ainsi à considérer et apprécier dans son intégralité, car chaque morceau ressemble à une étape d'un long voyage. Le groupe s'accorde même des incursions vers des paysages plus célestes avec "The Storm", porté par des choeurs féminins et qui navigue aux abords d'une forêt où s'ébattraient Danny Elfman et Jack The Ripper, un "Mr Tom" instrumental aérien mais où pointe en permanence le danger, un "Weight of the World" baroque et qui décolle avec des cuivres qui viennent rompre l'équilibre et apporter ce contrepoint qui donne sa force au morceau. L'album se referme sur un "Bright Shiny Lights" incantatoire, qui commence comme une ballade folk et s'achève dans une douce ferveur blues. Il reste à souhaiter au Canadien de conquérir le public européen, mais ce "Close to Paradise" en remuera plus d'un, et devrait encore affirmer la place grandissante du Canada sur la scène musicale.

Mickaël Choisi

Close to Paradise
Daydreamer
Slip Into Your Skin
Giver
Weight of the World
The Storm
Mr Tom [instrumental]
Luscious Life
Drifters
Man Under the Sea
The Great Escape
Sleeping Beauty
Bright Shiny Lights


Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals
»» toutes les interviews