Primal Scream - Riot City Blues

13/06/2006, par David Larre | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

PRIMAL SCREAM - Riot City Blues
(Columbia / Sony BMG) [site] - acheter ce disque

PRIMAL SCREAM - Riot City BluesPour ceux qui aiment les déflagrations électro-punk de la bande à Gillespie ("XTRMNTR" et "Evil Heat" restant de bons souvenirs), l'annonce de l'arrivée du plus rock des albums du groupe depuis "Give out But Don't Give up" (1994) sonne comme une nouvelle plutôt décevante. Quand on découvre, à l'écoute, et bien que ledit Bobby soit le premier à s'en défendre, que le disque est un vrai revival Stones, la déception peut virer à l'étonnement. Tout y est (les riffs de guitare, l'harmonica et le piano du bayou, les chœurs blues-rock), et plutôt dans le bon ordre, immédiatement reconnaissable ("Nitty Gritty", "Suicide Sally & Johnny Guitar", "We're Gonna Boogie") et, il faut l'avouer, efficace. On serait presque énervé de ne pas faire valoir sa déception. Mais se la jouer chagrin est déplacé : ce serait oublier qu'en fait de revival, la potion Stones a été diluée dans les biberons des membres du groupe, et que tous parlent naturellement cet idiome, aujourd'hui mieux encore que leurs inventeurs. Ce serait aussi aller vite en besogne avec un disque qui varie, plus qu'il n'y paraît, les propositions esthétiques : ainsi du doublet psychédélique ("When the Bomb Drops", avec Will Sargeant d'Echo and the Bunnymen à la guitare, à la limite de l'épique pompier, et "Little Death", plus sournois mais pas moins cliché) qui creuse autrement le même sillon 70's, ou de la ballade finale ("Sometimes I Feel so Lonely", pas non plus très originale). Enfin, ce serait ne pas rendre justice à l'énergie palpable qui se dégage de l'enregistrement (dix jours de prise live aux studios Olympic de Londres). Pas si éloignés que cela, dans l'esprit plus que dans la forme, des missiles que furent "Swastika Eyes" ou "Miss Lucifer", "Suicide Sally & Johnny Guitar" ou "The 99th Floor" promettent une belle hystérie sur scène lors des prochains passages du groupe. Après ce petit retour aux sources, le groupe aura tout le loisir, s'il le veut, de concevoir son prochain Tupolev électro.

David Larre

Country Girl
Nitty Gritty
Suicide Sally & Johnny Guitar
When the Bomb Drops
Little Death
The 99th Floor
We're Gonna Boogie
Sweet Rock & Roll
Hell's Comin' Down
Sometimes I Feel Lonely


Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» toutes les interviews