Rien - Requiem pour des baroqueux

06/08/2003, par Fred Tuc | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

RIEN - Requiem Pour Des Baroqueux
(Un Dimanche)

RIEN - Requiem Pour Des BaroqueuxC'est peut-être un goût prononcé pour le risque, une simple provocation, une autre manière d'aborder la construction d'un disque, ou que sais-je encore, qui a poussé Rien à débuter son requiem par un morceau de plus de vingt minutes. Toujours est-il qu'il vous faudra de bonnes dispositions et de la patience pour dépasser le stade des premières minutes du morceau initial fait de quatre mouvements.
Fort heureusement, votre patience sera récompensée et, une fois la longue introduction de "Requiem Pour Des Baroqueux Part.1" achevée, vous entrerez dans un monde se transformant progressivement, passant d'ambiances pour le moins planantes à une électricité sauvage mais sous contrôle, telle un loup avec une muselière. Ce premier morceau est annonciateur d'un disque où l'importance accordée au découpage des titres est nécessairement perçue comme très relative par l'auditeur pour qui tout s'enchaîne sans répit. Du sens, il y en a très certainement tout au long de cet album mais, malgré les notes explicatives d'un digipack complexe, celui-ci demeure assez obscur. À vrai dire, je dois bien avouer que la compréhension n'est en rien un préalable obligatoire à l'appréciation de cette œuvre. Le simple fait d'entendre défiler des instrumentations aussi kaléidoscopiques qu'envoûtantes procure un réel plaisir.
"Requiem Pour Des Baroqueux" séduit par le mariage très réussi qu'il opère entre des sonorités actuelles et même très "tendance", empruntées au post-rock, et d'autres à l'esthétique datée et joliment désuète. Même si isoler des morceaux relève ici de l'inutile pour vous convaincre de la beauté de ce disque, je ne peux décemment pas me permettre de passer sous silence l'incroyable "Stare Mesto", magnifiquement chanté. Dans une veine "mélodique" et une construction proches de ce dernier, le "palindromesque" "Requiem Pour Des Baroqueux Part.2" clôt cet album par un intense "pétage" de plomb.
Varié et inventif, l'album de Rien est un petit plaisir que, malgré quelques longueurs passagères, il ne faudrait pas laisser passer.

Fred

Requiem Pour Des Baroqueux Part.1
The Dallas Session
Mesto Piano
Fantasia Chez Les Ploucs
Stare Mesto
Décalage Contrôlé
Requiem Pour Des Baroqueux Part.2

Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals
»» toutes les interviews