The Duke Spirit - Neptune

08/04/2008, par | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

THE DUKE SPIRIT - Neptune
(Universal / PIAS) [site] - acheter ce disque

THE DUKE SPIRIT - NeptuneSecond album pour la formation anglaise, "Neptune" succède à "Cuts Across the Land" sorti en 2005, et a conservé cette formule rock hautement énergétique.

C'est court (37 minutes), direct et efficace : ce sont les mots qui viennent à l'esprit après la première écoute. La voix de Liela Moss est toujours aussi sexy et évocatrice : la chanteuse se place dans la lignée des sauvageonnes du rock, comme Patti Smith ou PJ Harvey dans ses périodes électriques. La jeune Anglaise réussit, avec sa voix, à ajouter rage et énergie aux morceaux, comme sur "Send a Little Love Token", tout en fureur avec son piano maltraité, sa batterie nerveuse et les paroles qui expriment une colère froide. Cette puissance se retrouve sur plusieurs autres titres, comme "Lassoo", "Neptune's Call" ou "Into the Fold", grâce à une production très réussie. Signée Chris Goss, qui fut membre de Queens of the Stone Age, elle donne une grande place aux guitares tranchantes et à une batterie pour le moins énervée. Mais fort heureusement, il arrive au groupe de relâcher un peu l'accélérateur, et de troquer l'énergie pour l'élégance. Ainsi, l'excellent "Dog Roses" voit l'arrivée d'une guitare acoustique, d'un tempo plus modéré et de choeurs, "Wooden Heart" accueille un saxophone discret mais qui vient renforcer les accents soul de la voix de Liela Moss. "My Sunken Treasure" sert d'intermède pop, et c'est plutôt réussi. Epaulée par le piano sautillant, la chanteuse nous laisse entrevoir un répertoire vocal plus large que le simple rock éraillé. Mais la tension qui parcourt le disque n'est jamais loin, et "This Ship Was Built to Last" l'illustre bien avec sa montée terminale, où une trompette accompagne l'explosion finale. Le disque se referme sur le presque serein "Sovereign", comme si le groupe était apaisé au bout de cette grosse demi-heure. Pas franchement révolutionnaire, mais extrêmement bien fichu et profondément honnête, le "Neptune" de The Duke Spirit est une planète qui mérite le détour.

Michaël Choisi

A lire également, sur The Duke Spirit :
la chronique de "Cuts Across the Land" (2005)
I Do Believe
Send a Little Love Token
The Step and the Walk
Dog Roses
Into the Fold
This Ship Was Built to Last
Wooden Heart
You Really Wake Up the Love in Me
My Sunken Treasure
Lassoo
Neptune's Call
Sovereign


Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


les derniers articles


»» tous les articles
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals
»» toutes les interviews