The Middle East - Recordings of the Middle East

11/06/2010, par Guillaume Sautereau | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

THE MIDDLE EAST - Recordings Of The Middle East
(Spunk / PIAS) [site] - acheter ce disque

THE MIDDLE EAST - Recordings Of The Middle EastDécouvert grâce au webzine Attica, le premier album des Australiens de The Middle East m'avait inspiré une beau début de chronique, restée dans un tiroir (virtuel) depuis, pour cause de flemme, sans doute, et aussi - voici le moment où je sors mes belles excuses - parce qu'il était difficile de savoir sur quel pied danser avec ce groupe : séparé ? reformé ? album à sortir en Europe tout bientôt ? Deux ans plus tard, voici donc qu'arrive via PIAS "The Recordings of the Middle East", pas exactement l'album initial, mais une version réduite et remaniée (trois titres perdus en route, un titre, sans doute plus récent, en guise de bonus). Il faut dire que la musique du groupe sait elle même prendre son temps : les morceaux tournent ici en moyenne au-dessus des 5 minutes et le BPM est une denrée rare. Brisons le suspens, en dépit du nom (du groupe et de ce mini-album), il est peu question de Moyen-Orient ici, et on est loin du trip folklorique à la Beirut. Non, le truc de the Middle East, c'est plutôt d'arpenter la lisière entre la pureté acoustique du folk et le dépouillement du slowcore, même s'il faut pour cela débroussailler à coups de larsen la jungle bruitiste qui débute "Belariand" : on y découvre alors une magnifique clairière au tiers du morceau. Mais n'allez pas croire qu'on s'embête, la voix haut perchée du chanteur, vulnérable et affirmée à la fois, sait tenir en haleine, et l'on a même droit à un passage enjoué, comme la fin de l'irrésistible "Blood", trompette et choeurs printaniers à l'unisson, et à un passage rageur avec la fin du splendide "Lonely". Certes, ça ne rigole pas tous les jours, en témoignent les titres ("The Darkest Side" ou "Lonely"). Mais la pureté et la sobriété de la mise en son, remarquable de soin et de pertinence servent magnifiquement le duo de voix jumelles, dans un ensemble qui pourra rappeler lointainement les meilleurs moments de L'Altra. Après des débuts apparemment chaotiques, le groupe semble sur de bons rails.

Guillaume Sautereau

acheter ce disque

The Darkest Side
Lonely
Blood
Fools Gold
Beleriand
Dirty Looks


Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals