Vit Päls – Studio Möllan Sessions (EP)

30/12/2011, par | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

Vit Päls - Studio Möllan Sessions

Si, comme nous, vous vous désespérez de la tournure que prennent les récents enregistrements de Jens Lekman, Vit Päls ("Fourrure Blanche") est pour vous. Petit neveu de Jonathan Richman, cousin éloigné de Paul Simon et frère incestueux de Jens Lekman donc, Carl Johan Lundgren reprend les choses où notre suédois préféré les avaient laissées avant son départ pour Secretly Canadian : une pop à la fois gaie et mélancolique, portée par des vraies chansons, guère révolutionnaires, certes, mais efficaces, à l’ancienne, guitare folk, spontanéité et name dropping à gogo. Calle et ses petits copains de Malmö n’ont, en revanche, pas pris le chemin le plus facile pour la reconnaissance publique, donc internationale, et chantent principalement en suédois, langue élégante et musicale mais incompréhensible pour le commun des mortels biberonnées à la pop anglo-saxonne. Si on avait été séduit par le précédent album, "Nu var det i alla fall så" (les tubes "Wu Tang Clan", "Paul Simon", "Let’s party", "Malibu" révélant un goût pour des textes à la Hefner) et les prestations live de Vit Päls (en groupe et en solo), on doit se contenter cette année d’un simple Ep. "Studio Möllan Sessions" inclut donc des relectures de titres précédents avec "Turning Torso" ("When I’m sixty four", version allongement de la vie : "Om du var 63 och jag var 72"), des textes odes aux stars du hardrock  (Weezer, suivez mon regard)  avec "Aerosmith", cuivré à souhait à la Belle & Sebastian. Les morceaux de bravoure sont aux nombres de deux : l’énergique "Loving You Was crazy Shit" et son clip arty et "Kärleken Bryr Sig Inte" (plus ou moins "L’Amour ne s’en occupe pas") entre sprechengesang et refrain repris en chœur. Vit Päls satisfera donc les amoureux de la pop à papy, avec des éléments aussi peu avant-gardistes que le sont la mélodie et des paroles qui donnent envie de chanter à tue-tête : comme le disaient si bien les Kings of Convenience "de la pop comme en écoutaient vos parents".

Avec l’aide de ma crazy shit Johanna D.

Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


  1. Loving You Was Crazy Shit
  2. turning Torso
  3. Varje Stavelse
  4. Aerosmith
  5. Kärleken Bryr Sig Inte
  6. Mina Ord

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» toutes les interviews