We Are Toxic - Toxic Tales

04/07/2013, par Frédéric Antona | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

 

C’était lors de la dernière décennie, une éternité. Pink Nicotine distillait, en provenance de la métropole lilloise, une pop psychédélique tout à fait charmante, très influencée par le Pink Floyd de 1967 et par tous les groupes qui ont suivi le sillage du Syd Barrett acidulé. Dans leur troisième et ultime album, "Music of Spheres", la musique de Pink Nicotine s’est durcie, les influences de certains groupes de la fin des sixties (Vanilla Fudge, Black Sabbath, Blue Cheer) ont fait leur apparition.

We Are Toxic, nouvelle incarnation du groupe après le départ de Julien Leurent, s’inscrit pleinement dans cette veine plus électrique : on retrouve ici des morceaux sous haute influence Spooky Tooth : "Girls in the Sun" rappelle l’affection particulière du groupe pour les rythmiques martiales, où orgues et guitares s’unissent dans une même danse de Saint-Guy.

Tandis que les morceaux défilent, il est clair que le groupe a privilégié les constructions mélodiques à tiroir : le binôme "Black Summertime / White Summertime" s’appuie immanquablement sur l’esprit du morceau de George Gershwin tel que revisité par Big Brother & the Holding Company, mais en dérive pour partir dans des explorations sonores lysergiques.

Les morceaux gagneraient parfois à être plus concis, les réminiscences du rock progressif ont parfois tendance à les allonger de manière non opportune ("The Prodigal Son"). Preuve en est, "My Life in Peace", dans toute sa fureur électrique, met littéralement le feu aux poudres en deux minutes chrono.

Par ailleurs, lorsque le piano revient au premier plan, et que la pop surgit dans toute sa force ("Twenty years Gone", "Girls on the Sun", le passage quasiment funk sur "Be Insane" et le splendide morceau de clôture "The Last Song on Earth"), les morceaux décollent véritablement. Mais, j’en conviens, c’est ici mon affection maladive pour les mélodies suspendues et éthérées qui parle ici.

 

We Are Toxic est à un croisement de styles, il est très intéressant de voir vers quelle orientation musicale les prochaines compositions vont les mener.

 

Tracklist :

My Life in Peace

Girls on the Sun

Daddy’s Gonna Tell You

California Sunbeam

The Prodigal Son

Black Summertime

White Summertime

Be Insane

Twenty years Gone

A Green Feedback From Mars

The Last Song on Earth

 

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals
»» toutes les interviews