Xavier Plumas - La Gueule du cougouar

album de la semaine du 21/01/2009, par Christophe Dufeu | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

XAVIER PLUMAS - La Gueule Du Cougouar
(YY label / PIAS) [site] - acheter ce disque

XAVIER PLUMAS - La Gueule Du CougouarSi l'on regarde le court article consacré à Tue-Loup sur Wikipédia, on découvre que c'est un groupe de "country-rock" (sic). Humour (au troisième degré) des membres du groupe ou maladresse de fan ? Difficile à dire... Si l'on prend l'expression au pied de la lettre cependant, la formule n'est pas fausse : la musique du groupe est bien du rock fait à la campagne. Un groupe qui peut bâtir des ponts entre la campagne sarthoise (dont il est originaire) et les étendues agricoles américaines (de la Corn Belt au delta du Mississipi). Au sein d'un rock français qui se réinventait enfin, le groupe ouvrait une troisième voie, à la fois plus moite, sulfureuse et charnelle (mais pas moins littéraire) que Dominique A et moins sèche, moins aride (bien que souvent aussi percutante) que les débuts de Miossec.

Après sept albums au sein de Tue-Loup, Xavier Plumas (chanteur et guitariste) se voit offrir une escapade en solo, une carte blanche acoustique dont les enluminures (contrebasse, claviers, guitares folk et vents absolument superbes) et la production ont été confiés à des orfèvres. Et ce n'est pas qu'une figure de style puisque Plumas a envoyé ses bandes, avec voix et guitare uniquement, à ses complices (Gilles Martin, Vincent Artaud, Nicolas Boscovic et Renaud Gabriel Pion) qui se sont chargés de les habiller. Et le résultat est superbe.

Pour se lover dans ces chansons folks, la voix étranglée du chanteur se fait plus intime, plus féline, susurre parfois, pour mettre en valeur des textes dont les recherches littéraires et l'érotisme rappellent autant les auteurs classiques que Bukowski ou la Beat Generation. La guitare acoustique, d'accords plaqués en arpèges subtils, porte des mélodies sombres et inspirées. Les instruments à vents soulignent ces dernières, transforment "Souiller la colombe" en boogie ou apportent un parfum venu d'Europe de l'est. Les autres instruments, dispensés par petites touches, achèvent le tableau musical. Et avec des morceaux comme "Le Secret des rivières ", "Nos Eaux Profondes", "I Call Your Name" (chanté en anglais), le single "Ne demanderai rien" (plus pop), la reprise finale de Richard Hawley ou le superbe "En zone inondable", on est véritablement en présence d'une petite merveille.

Christophe Dufeu

Le Secret des rivières
Souiller la colombe
La Danseuse et Les Charpentiers
Silice
I Call Your Name
Nos Eaux profondes
Prédation
Ne demanderai rien
Par la fenêtre
En zone inondable
La Gueule du cougouar
Run For Me

 

Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals