You and You - Interview

26/08/2009, par | Interviews |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

YOU AND YOU

Lors de l'annonce de la programmation des Eurocks, j'avais coché le nom des Français de You and You, bon souvenir de première partie lors d'un concert d'Alela Diane à Bordeaux. Rendez-vous était donc pris pour voir leur prestation, et par la même occasion, en savoir plus sur cette nouvelle pépite du folk français.

You and You

Salut. Tu peux te présenter, toi, mais aussi ton groupe ?
Je suis donc Félix, chanteur de You and You. Le groupe existe depuis un an et demi, j'ai commencé à écrire certaines choses dans mon coin et j'ai rapidement eu envie d'en faire quelque chose. J'ai donc contacté Samuel (bassiste) et d'autres vieux potes de galère musicale, dont notre premier batteur. Clément nous a ensuite rejoints en avril, et Maurin en décembre, et depuis, on s'est stabilisés dans cette formation, au moins pour le live.

Quel a été ton parcours musical pour arriver là où tu en es ?
En fait, à la base, j'étais très porté sur le grunge (Nirvana, Alice in Chains...), puis je me suis tourné vers le métal. Ensuite, j'ai monté un groupe de rock indé, un peu dans la veine de Bloc Party, qui s'appelle Clint, dans lequel je joue toujours. A titre personnel, je suis un gros consommateur de musique, dans à peu près tous les styles, donc j'imagine que tout mon parcours a eu une influence sur la musique de You and You.

La première fois que je vous ai vus, c'était en novembre dernier. Depuis, je trouve que votre son a pris pas mal d'ampleur. Si je te cite Great Lake Swimmers ou Iron & Wine comme noms qui me viennent, tu me dis...
Oui pour Iron & Wine, surtout sur les moments les plus calmes. Après, pour le reste, j'aime beaucoup ce que peut faire un artiste comme Bon Iver, sans parler forcément d'inspiration. J'aime aussi beaucoup ce que fait Sufjan Stevens, pour le côté très majestueux de sa musique. En fait, on ne veut pas se contenter de l'image d'un groupe folk, chansons calmes et champêtres. On ne veut pas se fermer de portes, même si évidemment la base folk reste présente. A l'avenir, on aimerait bien intégrer des sons un peu plus "bizarres", comme peut le faire Grizzly Bear par exemple.

Est-ce que ça pourrait se retrouver sur un album ? Vous avez un Ep, mais pas encore d'album...
En fait, il a été enregistré pour démarcher les salles de concert, tout ça, pour le souvenir des spectateurs, mais ces démos ne sont pas d'une qualité extraordinaire. On aimerait bien enregistrer vers septembre un 4-5 titres d'excellente qualité, pour développer un peu le projet.

Et côté label ?
On a quelques touches, on discute (sourire)...

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals