Young Marble Giants - Colossal Youth

30/07/2007, par Christophe Dufeu | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

YOUNG MARBLE GIANTS - Colossal Youth
(Domino / PIAS) [site] - acheter ce disque

YOUNG MARBLE GIANTS - Colossal YouthComment mesurer l'influence d'un disque ? En regardant ses chiffres de ventes ? Certainement pas, à moins de considérer Lorie comme une avant-gardiste... En comptant, comme le veut l'adage sur le Velvet, le nombre de groupes qui se sont créés après avoir écouté le disque ? Peut-être plus... Et dans le cas de "Colossal Youth" des Young Marble Giants, on pourrait tout bêtement recenser le nombre d'artistes qui s'en réclament ou en dresser une liste, forcément incomplète, de R.E.M. à Lali Puna, de Kurt Cobain à Belle and Sebastian ou aux Walkabouts en passant, en France, par l'école rennaise (Daho, Octobre, ...). Bonne idée donc que cette intégrale des Young Marble Giants pour (re)découvrir l'œuvre des Gallois. Une intégrale en deux disques (une version trois disques existe aussi avec en plus, la Peel Session du groupe - en import).

La bonne idée, c'est d'avoir préservé sur le premier disque l'album "Colossal Youth" dans son intégralité et son intégrité (ordre original, pas de bonus tracks qui diluent le propos, ...). L'occasion de renouer avec le sens de l'épure du groupe, né sur les cendres du punk : une guitare rythmique sous l'influence de Sterling Morrison ou un clavier communément qualifié de rachitique (deux instruments joués par Stuart Moxham), la basse ronde et présente de son frère Philip, qui trahit parfois les influences soul des Gallois et enfin la voix douce d'Alison Statton. Des titres dépassant rarement deux minutes trente et reposant sur une boîte à rythmes préhistorique. Une émotion indicible qui provient de ces instrumentations décharnées, de ce son presque "amateur" mais d'une grande cohérence sur la longueur de l'album et de ces mélodies délicates, entre rock primaire et pop-songs.

Le second disque reprend, dans un ordre non chronologique, les autres productions du groupe de Cardiff. A commencer par leur premier morceau "Ode to Booker T", sorti à l'époque sur une compilation locale. Les trois titres de l'excellent single "Final Day", paru quelques mois après "Colossal Youth", sont dans la lignée de l'album. Le EP "Testcard" est, lui, plus original puisque exclusivement composé d'instrumentaux et plus nettement influencé par la musique soul. Enfin, "Salad Days", compilation sortie en 2000 et reprise ici intégralement, est composée de quelques inédits et de versions démos de bon nombre des morceaux des parutions officielles.

Cette intégrale est donc une très belle occasion de se replonger, comme dans une fontaine de Jouvence, dans l'œuvre des Young Marble Giants dont le son est toujours d'une grande force et d'une grande originalité, une œuvre qui reste donc d'une jeunesse... colossale.

Christophe Dufeu

CD 1 - Colossal Youth

Searching for Mr Right
Include Me Out
The Taxi
Eating Noddemix
Constantly Changing
N.I.T.A.
Colossal Youth
Music for Evenings
The Man Amplifier
Choci Loni
Wurlitzer Jukebox
Salad Days
Credit in the Straight World
Brand - New - Life
Wind in the Rigging

CD 2
Testcard (EP) :
This Way
Posed by Models
The Clock
Clicktalk
Zebra Trucks
Sporting Life
Final Day (single) :
Final Day
Radio Silents
Cakewalking
Compilation "Is the War Over" :
Ode to Booker T
Salad Days (compilation) :
Have Your Toupee Ready
N.I.T.A.
Brand - New - Life
Zebra Trucks
Choci Loni
Wind in the Rigging
The Man Shares His Meal With His Beast
The Taxi
Constantly Changing
Music for Evenings
Credit in the Straight World
Eating Noddemix
Ode to Booker T
Radio Silents
Hayman
Loop the Loop

Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals