Loading...
Disques

The Faint – Danse Macabre

THE FAINT – Danse Macabre
(City Slang / Labels)

THE FAINT - Danse MacabreThe Faint a inventé la machine à remonter le temps, mais a bloqué le compteur sur 1980. Ça donne quoi ? Un mélange détonnant et terriblement dansant, à la croisée du punk-new wave et d’un épisme électro qui n’a pas pris une ride. Et si ce groupe parvient à éviter l’écueil de la redite et du son délavé, c’est grâce à un usage intelligent de références évidentes, jamais dissimulées et au contraire revendiquées, ainsi qu’à une production impeccable.
The Faint débarque dans votre soirée hebdomadaire au Truskel avec un déguisement de Casimir mais, au lieu de jouer à l’associal et susciter la méfiance des habitués, anime l’assemblée et rallie tout le monde à sa cause. Ainsi, neuf morceaux exécutés en guère plus de trente minutes – la concision a de nombreux avantages – suffisent à cette formation pour nous faire revivre ces années tout aussi sombres que glorieuses, sans qu’un seul instant on se sente vieux con réactionnaire.
Des riffs de guitare et de basse terriblement accrocheurs, des rythmiques implacables, des blips et des synthés dans tous les coins, la recette de The Faint fonctionne à tous les coups et nous sert des tubes à gogo. Fait pour vous donner envie de balancer tous les problèmes par dessus bord, ce rock-électro est un appel au soulèvement individuel puis collectif, le genre de musique qui, pendant un concert, donne envie de crier : "énooooorme !". Et puis il y a cette voix, celle de Todd Baechle qui, évoquant tantôt Robert Smith (The Cure), tantôt David Gahan (Depeche Mode), joue un rôle essentiel dans ce flash back de jouvence.
Cette manière de voir cette musique fait bien sûr totalement abstraction des textes, sombres mais révolutionnaires-nihilistes. Et l’on retrouve une fois encore cet honorable penchant du rock : contraster le fond et le forme pour favoriser l’émergence de sentiments propice à la réaction populaire. Si la musique a peu de chance de changer la société, le fait qu’elle contribue à en donner envie n’est déjà pas si mal.

Fred

Agenda Suicide
Glass Dance
Total Job
Let The Poison Spill From Your Throat
Your Retro Career Melted
Posed To Death
The Conductor
Violent
Ballad Of A Paralysed Citizen

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.