Loading...
News

Le festival Ideal Trouble dynamite la rentrée

Les grands festivals ayant été annulés ou réduits à la portion congrue cet été, ce sont les “petits” qui créent l’événement en cette rentrée. Comme Ideal Trouble qui propose quatre soirées défricheuses, du mercredi 8 au samedi 11 septembre, aux franges de Paris. Si la majeure partie de la programmation est bien de chez nous, quelques artistes étrangers devraient faire le déplacement. Comme l’intense collectif canadien Crack Cloud, tête d’affiche de la première soirée à La Station-Gare des mines (rattrapage d’une tournée initialement prévue l’an dernier), qui sera précédé de Nina Harker et Bégayer.
Le lendemain, c’est aux Instants chavirés de Montreuil que ça se passe, avec Kou (un ensemble de 21 harmoniums modifiés) et Contumace alias Lionel Fernandez (Sister Iodine/Antilles/Ibiza Death etc.), avant deux dernières soirées chargées à la Station. Le vendredi, outre l’excellent duo français Heimat, on ne ratera pas un autre binôme : les Catalans électro-indus minimalistes Dame Area, précédés d’une réputation scénique plus que flatteuse. Enfin, le samedi, les concerts commenceront dès 16h et l’on pourra entendre avant Anika une demi-douzaine de groupes et artistes non alignés dont les noms annoncent la couleur : Low Bat, Christophe Clébard, Carcass Identity ou encore France Sauvage, un inititulé qui résume bien l’esprit de ce festival.
A découvrir ci-dessous, une petite sélection de vidéos d’artistes programmés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.